Ce que j’attends d’Ostara

Le 21 Mars, c’était Ostara, le quatrième sabbat de la Roue de l’année wiccane. Si vous ignorez de quoi il s’agit ou que vous souhaitez en apprendre d’avantage, je vous renvois à l’article que j’ai écrit à ce sujet l’an dernier : Ostara ! J’aime énormément ce sabbat car il annonce le retour du printemps, cette saison que je chérie tant, mais aussi la renaissance de la nature qui va se réveiller au fur et à mesure avec notamment les bourgeons de fleurs et le chant si agréable des oiseaux.

J’avais vraiment très hâte que Ostara arrive car pour être honnête, je n’ai pas vécu un hiver très épanouissant ni motivant… La grisaille et le manque de soleil ont réussi à me morfondre dans mes soucis et l’auto-apitoiement. Mais allez ! C’est du passé, le printemps est enfin là et les beaux jours vont bientôt arriver avec toute cette énergie nouvelle et bienfaitrice.

𝒱𝑜𝒾𝒸𝒾 𝒹𝑜𝓃𝒸 𝒸𝑒 𝓆𝓊𝑒 𝒿’𝒶𝓉𝓉𝑒𝓃𝒹𝓈 𝒹’𝒪𝓈𝓉𝒶𝓇𝒶
  • Pour commencer, j’aimerais me débarrasser de mes pensées négatives et de mes doutes. L’énergie de ce sabbat printanier va m’y aider et j’espère que le soleil sera là pour me soutenir.
  • Durant cet hiver, ma créativité n’a pas été au top du top et je vais tout faire pour qu’elle revienne encore plus forte ! Je sens que cela a déjà bien commencé car ma tête fourmille d’idées artistiques (pleins de nouvelles Locket Voodies vont naître, je vous le garanti 🙂 ).
  • Mais encore faut-il aller jusqu’au bout ! J’avoue que cela est un de mes défauts… j’ai les idées mais si la motivation n’est pas là, je me laisse vite abattre. Et puis je me dis aussi la plupart du temps que tout ce que je fais ne sert à rien, que mes idées sont nulles, qu’elles ne plairont pas… Oui, l’estime de soi est un vrai travail de tous les jours qui est plutôt difficile pour moi.
  • Du coup, j’aimerais au moins concrétiser une de mes nombreuses idées ! Au fond, si ça marche tant mieux et si ça foire, j’aurai quand même essayé. Et les échecs sont des phases à vivre pour avancer. Même si c’est parfois dur à avaler, il faut toujours aller de l’avant !
  • Je veux donc laisser toute la place à la motivation, l’optimisme et au positif. Le monde est assez sombre comme ça pour se laisser accabler par les mauvaises ondes qui circulent.

Voilà donc les points que je veux mettre à l’honneur pour ce printemps.
Et vous? Qu’attendez-vous d’Ostara?

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Ungoth Tag

Après le Goth Tag que j’ai publié il y a quelques mois, j’ai également eu envie de répondre à son pendant contraire, à savoir le Ungoth Tag. Autrement dit, ces 10 choses que j’aime, que je n’aime pas ou encore qui me caractérisent et qui ne sont pas vraiment gothique.

1. 𝒥𝑒 𝓈𝓊𝒾𝓈 𝑜𝒷𝓈𝑒́𝒹𝑒́𝑒 𝓅𝒶𝓇 𝓁𝒶 𝒫𝓇𝒾𝓃𝒸𝑒𝓈𝓈𝑒 𝒥𝒶𝓈𝓂𝒾𝓃𝑒 𝒹𝑒 𝒟𝒾𝓈𝓃𝑒𝓎

Si vous me connaissez ou que vous me suivez depuis un moment sur mon blog ou sur les réseaux sociaux, vous devez déjà être au courant de cette obsession sans limite. Je collectionne des tas de choses qui ont rapport ou qui sont à l’effigie de Jasmine. Ma chambre est d’ailleurs en quelques sortes un sanctuaire en son honneur car on ne peut pas dévier le regard sans tomber sur une Jasmine… Bref, c’est comme ça depuis que je suis gamine et ça le restera toujours je pense.

2. 𝒥’𝒶𝒹𝑜𝓇𝑒 𝓇𝑒𝑔𝒶𝓇𝒹𝑒𝓇 𝒹𝑒𝓈 𝒹𝑒𝓈𝓈𝒾𝓃𝓈 𝒶𝓃𝒾𝓂𝑒́𝓈

Pour suivre la continuité du premier point, j’adore regarder des dessins animés. Alors évidemment, les Disney passent au dessus de tout mais j’aime aussi m’attarder devant un dessin animé quelconque et prendre plaisir à le regarder. Certains d’entre eux ont d’ailleurs des messages bien profonds et intéressants et ne sont pas seulement dédiés à un public jeune ou enfantin. Et quand bien même, je les regarde aussi. Je suis une grande enfant au fond.

3. 𝒥𝑒 𝓈𝓊𝒾𝓈 𝒻𝒶𝓈𝒸𝒾𝓃𝑒́𝑒 𝓅𝒶𝓇 𝓁𝑒𝓈 𝒻𝓁𝑒𝓊𝓇𝓈

Je sais que les fleurs ne sont pas appréciées de tous et j’ai du mal à comprendre pourquoi… Alors évidemment, j’adore les fleurs foncées ou encore les roses à épines, plus cliché niveau goth tu meurs ! Mais j’adore également les fleurs très colorées et vives comme les jonquilles, les pivoines, les capucines, le lilas… Je vais m’arrêter là sinon je vais vous citer toutes les fleurs qui existent 😉

4. 𝒥’𝒶𝒾𝓂𝑒 𝓁𝑒𝓈 𝒸𝑜𝓊𝓁𝑒𝓊𝓇𝓈

Alors autant les couleurs dans mon style vestimentaire je n’apprécie pas tellement mais alors en général, j’adore les couleurs. D’ailleurs, je fais ressortir ce point dans mes dessins (et même dans mes Locket Voodies !). J’aime tellement les couleurs que j’ai du mal à en avoir une préférée… je sais que le violet me fascine mais je trouve que toutes les couleurs ont du potentiel et qu’elles se valent toutes que je ne sais pas choisir. Et puis un monde sans couleur, ça ne serait pas tellement intéressant…

5. 𝑀𝒶 𝓈𝒶𝒾𝓈𝑜𝓃 𝒻𝒶𝓋𝑜𝓇𝒾𝓉𝑒 𝑒𝓈𝓉 𝓁𝑒 𝓅𝓇𝒾𝓃𝓉𝑒𝓂𝓅𝓈

Exæquo tout de même avec l’automne. J’aime ces deux saisons intermédiaires mais même si l’automne a une place chère dans mon cœur, c’est durant le printemps que je me sens vraiment moi-même. Peut-être parce que je suis née durant le printemps…? En tout cas le chant des oiseaux, la nature qui se pare de mille couleurs, le soleil qui réchauffe nos âmes et l’odeur des fleurs sont des choses vraiment très importantes pour moi.

6. 𝒥𝑒 𝒹𝑒́𝓉𝑒𝓈𝓉𝑒 𝓉𝑜𝓊𝓉 𝒸𝑒 𝓆𝓊𝒾 𝑒𝓈𝓉 « 𝒸𝓁𝒾𝒸𝒽𝑒́ 𝒹𝓊 𝑔𝑜𝓉𝒽 »

Je m’explique : je n’aime pas les gros chokers ornés de pics, les imprimés remplis de têtes de mort, les maquillages outranciers, les vêtements en vinyle, les chaînes, les plateformes trop hautes… bref, tout ce qui est « cliché » aux yeux des gens, goth ou non. Je préfère quand c’est bien harmonieux et en subtilité. Tout simplement parce que ça me correspond mieux.

7. 𝒥𝑒 𝓃’𝑒́𝒸𝑜𝓊𝓉𝑒 𝓅𝒶𝓈 𝒹𝑒 𝓂𝓊𝓈𝒾𝓆𝓊𝑒 𝑔𝑜𝓉𝒽𝒾𝓆𝓊𝑒

Je l’avais déjà dis dans mon Goth Tag mais je suis métalleuse avant tout. J’ai déjà testé d’écouter des groupes gothiques mais je n’accroche pas vraiment, ça n’est pas mon univers musical. Heureusement que le mouvement gothique ne s’arrête pas qu’à ça car j’aurais été bien malheureuse sinon.

8. 𝒥’𝒶𝒾𝓂𝑒 𝒻𝒶𝒾𝓇𝑒 𝒹𝓊 𝓈𝒽𝑜𝓅𝓅𝒾𝓃𝑔

Cette activité « girly » que l’on ne réserve qu’aux filles superficielles soit disant… et bien j’aime ça. Je prends soin de mon apparence et pourtant, je ne pense pas qu’à ça et je suis capable de réfléchir. Hé oui ! J’adore passer des journées dans les magasins à fouiller pour trouver de jolies choses qui finiront par me ruiner, bien évidemment. Je suis assez dépensière, je dois l’avouer.

9. 𝒦𝑒𝒾𝓇𝒶 𝒦𝓃𝒾𝑔𝒽𝓉𝓁𝑒𝓎 𝑒𝓈𝓉 𝓂𝑜𝓃 𝒶𝒸𝓉𝓇𝒾𝒸𝑒 𝒻𝑒́𝓉𝒾𝒸𝒽𝑒

Je l’ai découverte dans « Pirates des Caraïbes » quand je devais avoir 13 ou 14 ans et je l’ai trouvé tellement belle et talentueuse que depuis, je la suis toujours. J’ai même d’ailleurs acheté la semaine dernière un magasine de mode féminin que d’ordinaire je ne lis jamais juste parce que c’était Keira en couverture. Elle n’a rien à voir avec le mouvement gothique ou encore avec quoi que ce soit d’alternatif ou d’underground mais je l’adore et l’admire. C’est vraiment une femme magnifique à qui j’aimerais ressembler et sa carrière a de quoi en faire pâlir plus d’un(e) !

10. 𝒥𝑒 𝓋𝑜𝒾𝓈 𝓉𝑜𝓊𝒿𝑜𝓊𝓇𝓈 𝓁𝑒 𝒸𝑜̂𝓉𝑒́ 𝓅𝑜𝓈𝒾𝓉𝒾𝒻 𝒹𝑒𝓈 𝒸𝒽𝑜𝓈𝑒𝓈

Je ne vais pas vous mentir, je suis une personne très nerveuse et stressée de nature. Mais je suis très optimiste et je vois le positif partout, même dans des situations délicates ou difficiles. La vie est trop courte pour la voir tout en noir alors laissons le positif circuler autour de nous. Ça change tout !

J’en ai fini avec ces choses qui font partie de moi et qui ne sont pas gothique ou alors qui ne se le veulent pas. Et vous les Darklies? Qu’est-ce que vous aimez et qui n’est pas goth du tout?

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Le style « Strega Fashion » décrypté

Nous avons tous un style vestimentaire différent et unique qui nous plaît, nous correspond et qui colle à notre personnalité et à notre style de vie. Les inspirations nous viennent de partout, de différentes cultures, de différentes croyances ou encore de nos propres imaginations. Le plus important c’est d’être soi-même et de porter des vêtements dans lesquels on se sentent bien et qui nous plaisent. Personnellement, j’ai un style qui n’est pas dans celui de « madame tout le monde » et ce depuis plus de 10 ans maintenant. J’ai testé pas mal de looks : gothique romantique, vampirique, lolita, hippie goth, métalleuse avec les t-shirts de groupes, indus… bref, j’ai testé afin de me trouver.

J’ai fini par me tourner vers un style qui je pense est vraiment le mien : le style Strega Fashion.

𝑀𝒶𝒾𝓈 𝓆𝓊’𝑒𝓈𝓉-𝒸𝑒 𝓆𝓊𝑒 𝒸’𝑒𝓈𝓉 𝑒𝓉 𝑒𝓃 𝓆𝓊𝑜𝒾 𝒸𝑒𝓁𝒶 𝒸𝑜𝓃𝓈𝒾𝓈𝓉𝑒?

Le mot « strega » veut dire sorcière en italien. C’est donc tout simplement un style qui s’inspire des looks de sorcières comme on se les imagine. Mais évidemment, de façon actuelle et modernisée selon notre époque. Car les sorcières savent s’adapter et sont toujours vivantes ! Il y a donc autant de dérivé de style « strega fashion » que de dérivé de sorcières. Quelques exemples : il y a des sorcières qui ont plus d’affinités avec l’élément terre/forêt tandis que d’autres se tourneront plus vers les pierres ou encore l’océan, l’air, les plantes… Tout dépend des sorcières en elles-même et de ce qu’elles aiment ainsi que de ce qu’elles veulent faire refléter et ce en quoi elles croient.

Nous avons donc principalement beaucoup de tenues avec des robes longues ou courtes, des jupes ainsi que des pulls ou vestes longues pour suivre avec tout cela. Les pantalons n’ont pas ou alors très peu leur place. Par contre, les leggings ou jeggings portés avec des tuniques ou des longs pulls et hauts sont plus courants car plus confortables, tout comme les shorts par dessus une paire de collants. Les looks strega sont majoritairement dans les tons sombres tels que le noir, le gris, le bordeaux ou encore le vert foncé. Mais il y a aussi beaucoup de looks colorés dans le style sorcière gypsy bohème ou diseuse de bonne aventure si la sorcière en question aime les arts divinatoires. Encore une fois, tout est dans les affinités que l’on souhaite faire ressortir sur nous.

Le layering est un autre maître-mot du style strega. Les looks sont travaillés et superposés afin de faire un ensemble harmonieux, intriguant et cocooning, tout comme la magie des sorcières. Certaines personnes disent que le look strega n’est réservé qu’aux saisons automnales et hivernales dû à cette superposition de vêtements. Mais je ne suis pas d’accord. Pour moi, c’est un style qui s’adapte à toutes les saisons, tout comme une sorcière s’y adapte elle-même, en accord avec la Terre Mère, la Grande Déesse. Car des vêtements que l’on utilise en superposition l’hiver peuvent très bien se porter en été seul avec un petit gilet fin sans manches par dessus par exemple.
Tout est question d’adaptabilité.

Le style strega est aussi respectueux de l’environnement car la plupart des vêtements portés ont été chinés dans des marchés aux puces ou dans des friperies. J’aime beaucoup cette façon de faire car ça recycle les vêtements en leur offrant une seconde vie au lieu de polluer la planète et aussi, ça permet d’affûter notre regard et de faire travailler notre imagination tout en cherchant la pièce qui fera la différence dans un look composé. Depuis que je me suis lancée dans cette aventure de la fripe et de la seconde main, j’ai des tas d’idées qui fusent dans ma tête avec des pièces que j’avais dans mes placards depuis des années mais que je ne portais pas ou plus car je ne savais tout simplement pas comment ni avec quoi l’associer. C’est devenu un jeu et un vrai plaisir de pouvoir exprimer ainsi mon univers au travers de mes tenues et des accessoires que j’y accorde. Car les accessoires tels que les sacs, bijoux, écharpes, bonnets ou chaussures ont une place très importante dans le style strega. Tout est  important, tout a sa place et tout est utile. Rien n’est accessoire, c’est le cas de le dire 😉

Le style strega n’a pas de limite car il peut très bien être dans le nu goth, victorien, pagan, hippie, bohème, traditionnel, romantique, vampirique, pirate, geek, viking, oriental, celtique… tous les styles alternatifs fonctionnent et tous peuvent être savamment mélangés pour obtenir son propre look strega. C’est également ça que j’aime énormément car c’est encore un pas vers la concrétisation de soi sans se coller d’étiquette. Ça n’est pas qu’un style pour faire joli, c’est tout un art. Je pense avoir tout dit à propos de ce style et j’espère vous avoir appris des choses si vous ne le connaissiez pas 🙂

𝒥𝑒 𝒸𝓁𝑜̂𝓉𝓊𝓇𝑒 𝒹𝑜𝓃𝒸 𝒶𝓋𝑒𝒸 𝓆𝓊𝑒𝓁𝓆𝓊𝑒𝓈 𝓅𝒽𝑜𝓉𝑜𝓈 𝒹𝑒 𝓁𝑜𝑜𝓀𝓈 𝓆𝓊𝑒 𝒿’𝒶𝒾 𝒾𝓂𝒶𝑔𝒾𝓃𝑒́

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Beauty Bin #3

C’est parti pour le compte-rendu de 11 produits terminés !

  • Mousse de douche Yogi Flow Indian Rose & Sweet Almond Oil de Rituals : Cette marque n’est pas bio et donc certains composants ne sont pas tops mais je n’ai aucune mauvaise réaction cutanée avec ces mousses de douche donc quand j’en trouve en promotion, je ne me prive pas. D’autant plus que les odeurs sont à chaque fois géniales et la mousse est si agréable à utiliser. La senteur de cette mousse en particulier était très relaxante et apaisante.
    Je rachète? A l’occasion oui, mais pas dans l’immédiat.
  • Crème de jour à l’aloes de Logona : J’aime beaucoup cette crème hydratante pour la journée. Elle fait très bien son job tout en étant douce et respective de la peau.
    Je rachète? Non car je lui préfère actuellement celle de Lavera.
  • Shampoing Volume et Vitalité de Lavera : Ce shampoing à l’orange et au thé vert est juste mon favoris de tous les temps ! Je vous propose de lire cet article à son propos : Gamme volume et vitalité de Lavera.
    Je rachète? Oui ! C’est mon shampoing quotidien.
  • Mascara The Rocket Volum’ Express waterproof de Gemey Maybelline : Un très bon mascara. Il allonge les cils, les rend bien noirs et fournis. Rien à redire à part le fait que la marque ne soit pas cruelty free
    Je rachète? Non car ça n’est pas cruelty free.
  • Shampoing poudre au ghassoul de Marchand de Senteurs : Cette poudre de ghassoul est mélangée avec de la rose et d’autres plantes. La compo est 100% clean car c’est une petite entreprise naturelle qui la produit. J’ai adoré cette poudre sous forme de shampoing car ça donne un volume de malade à mes cheveux tout en leur apportant du soin. Sous forme de masque pour le visage c’est tout aussi efficace : une peau douce, lumineuse et débarrassée des impuretés et peaux mortes. A mélanger avec un hydrolat au choix pour l’utiliser.
    Je rachète? Oui, c’est un indispensable pour moi dorénavant !
  • Dentifrice Meswak : Ce dentifrice est très surprenant par son goût très fort de plante. Je trouve que c’est un peu anisé et plutôt vert. Il est à base de la plante meswak, réputée pour ses vertus antibactériennes, renforçantes et apaisantes. Il procure une haleine fraîche et durable. Je déplore juste le fait qu’il jaunisse la brosse à dent avec le temps mais pas les dents, heureusement !
    Je rachète? Oui, j’aime bien l’alterner avec un dentifrice goût menthe.
  • Nail polish Corrector Pen de essence : Très pratique pour enlever le vernis qui aurait dépassé durant l’application. Les 4 petites têtes blanches fournies sont imbibées de dissolvant et leur forme est très pratique. Efficace et pas cher, je suis satisfaite de ce stylo correcteur.
    Je rachète? Oui.
  • Parfum Thé Vert de Roger & Gallet : J’adore ce parfum ! Il sent vraiment très bon le thé vert frais. Je l’ai beaucoup porté durant le printemps et l’été.
    Je rachète? Oui, j’ai d’ailleurs racheté le plus grand format tellement j’aime cette odeur si fraîche.
  • Dissolvant Good as gone de Essie : Je l’avais eu en cadeau pour l’achat d’un vernis de la marque et heureusement que je ne l’ai pas payé de ma poche car il est trop fort et astringent pour mes ongles. Certes, il est efficace mais il a déshydraté et abimé mes ongles.
    Je rachète? Non.
  • Crème de douche à l’amande de Weleda : De la pure douceur cette crème de douche ! L’odeur est très agréable et la peau est respectée, bien lavée et hydratée.
    Je rachète? A l’occasion, oui.
  • Huile de bain Eucalyptus de Kneipp : Un produit que j’adore et que je rachète sans cesse. L’odeur est parfaite pour l’hiver car ça décongestionne les narines bouchées par les méchants virus. Et c’est très relaxant.
    Je rachète? Oui.

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶