Elixir ~ Res Mirum

Etsy aura ma peau… La votre aussi, rassurez-moi? Il y a tellement de créateurs et créatrices douées qu’on ne sait plus où donner de la tête ! Il y a quelques mois, j’ai découvert la marque française de bijoux Res Mirum et j’ai adoré leur univers poétique, délicat et un brin steampunk.
Et bien évidemment, j’ai craqué pour une de leur création 😉

Mon achat remonte à début décembre et avec les fêtes de fin d’année qui approchaient, j’ai pu profiter des frais de ports gratuits. Le prix du bijou en lui-même étant déjà assez conséquent, j’en ai profité 🙂 Ma commande est arrivée très vite, livrée dans cette adorable enveloppe cachetée du monogramme de la marque. J’ai également eu en cadeau cette magnifique photographie qui est désormais dans mon album de collection de cartes postales et de photos 😉 J’apprécie beaucoup quand les petites entreprises comme cela soignent avec autant de détails leurs commandes à envoyer. Je n’ai d’ailleurs pas su jeter l’enveloppe et le cachet en cire est actuellement accroché sur le mur de mon bureau tellement je le trouve beau et raffiné.

A l’intérieur de l’enveloppe cachetée, mon bijou était soigneusement protégé dans ce pochon tout doux en forme de fleur. Encore un très joli détail ! Bon allez, je ne fais plus durer le suspens…

𝒱𝑜𝒾𝒸𝒾 𝓁𝑒 𝒷𝒾𝒿𝑜𝓊 𝓆𝓊𝑒 𝒿’𝒶𝒾 𝒸𝒽𝑜𝒾𝓈𝒾 :

Une bague en argent avec le mot Elixir frappé dessus. J’ai toujours aimé ce mot, sans vraiment trop savoir pourquoi. Mon côté sorcière qui prépare ses petites potions de plantes, peut-être? J’adore la consonance de ce mot et ce qu’il dégage. C’est donc en premier lieu ce qui m’a fait craquer pour cette bague. Mais pas seulement ! Le design en lui-même est vraiment superbe et original. J’adore les petites fleurs qui encadrent le mot et c’est vraiment un travail de qualité ! Comme vous pouvez le constater, la bague est réglable. Elle me va parfaitement au majeur en étant serrée au maximum (oui, j’ai des doigts de lilliputienne). Le nom de la marque et la ville où elle est située sont également inscrits sur la bague en très petit. Je trouve que ça la rend encore plus authentique. J’ai l’impression de porter une bague magique sortie d’un autre temps et d’un autre monde et ça, j’adore !

𝐿𝒶 𝓋𝑜𝒾𝒸𝒾 𝓅𝑜𝓇𝓉𝑒́𝑒 :

Je suis vraiment satisfaite de cette bague et je peux vous dire qu’elle fait partie de mes favorites ! Je la porte très souvent et par conséquent, je me lave les mains à l’eau savonneuse avec et le métal ne bouge absolument pas. Le prix vaut donc la qualité et le savoir-faire !

Connaissiez-vous Res Mirum?

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Quelques dessins aux feutres à alcool

Mes techniques favorites en dessin sont l’aquarelle et les crayons de couleurs. J’aime beaucoup les autres techniques tels que le pastel, la peinture acrylique, à l’huile, les crayons de bois, à encre… Bref, j’ai déjà presque tout testé et je maitrise plus ou moins chacune de ces techniques mais il y en avait une qui était encore bien brumeuse pour moi : les feutres à alcool. Je n’ai jamais appris à m’en servir et jamais personne ne me l’avait enseigné… jusqu’au jour où j’ai demandé à Séraf qu’elle me montre comment elle s’y prenait pour réaliser ses si beaux dessins.

Elle a accepté et grâce à elle, je sais enfin me servir de mes feutres à alcool ! Et je dois dire que maintenant, cette technique de mise en couleur est arrivée au même rang que l’aquarelle dans mon petit cœur 🙂

Je me suis donc bien amusée avec mes feutres pour ces quelques dessins que voici et que j’ai déjà partagé sur mon compte Instagram de dessin. Le voici si vous désirez aller y faire un tour : @dianesnotra.art

« 𝒫𝒶𝑔𝒶𝓃 𝒫𝓇𝒾𝑒𝓈𝓉𝑒𝓈𝓈 ». 𝟤𝟢𝟣𝟪.

Voici donc mon tout premier essai avec la technique des feutres à alcool. Je pense m’être pas trop mal débrouillée… Je voulais à tout prix tester la mise en couleur sur un crâne alors j’ai eu cette idée avec le crâne de ce cerf. Je n’aime pas trop le rendu que j’ai donné aux cheveux de cette prêtresse par contre. Mais je me suis rattrapée sur ce point avec le dessin ci-dessous.

« 𝐸𝓈𝓂𝑒́𝓇𝒶𝓁𝒹𝒶 ». 𝟤𝟢𝟣𝟪.

Pour ce deuxième essai, j’ai voulu dessiner la sublime Esméralda. Je la dessine un peu trop souvent je dois l’avouer mais bon, je la trouve tellement inspirante que du coup, j’adore la dessiner donc ça ne sera pas la dernière Esméralda à passer sous mes crayons ! Je suis plutôt satisfaite du rendu que j’ai réussi à donner à sa chemise. Et aussi au mouvement que j’ai parvenu à insuffler à ce dessin. Je trouve donc également que ses cheveux sont mieux réussi que ceux de la prêtresse avec ces zones de blancs mieux placées.

« 𝒞𝓉𝒽𝓊𝓁𝒽𝓊 𝒟𝒶𝓌𝓃 ». 𝟤𝟢𝟣𝟪.

J’ai ensuite voulu m’attaquer à un gros sujet : le Grand Cthulhu ! J’ai quasiment utilisé tous mes verts et marrons pour celui-ci. Le fond est fait à l’aquarelle car je ne le voyais pas flotter seul sur un fond blanc. Quand même, c’est Cthulhu ! Le rendu est aussi puissant et profond que ce que j’avais en tête alors je trouve ce dessin réussi. Cependant, je trouve qu’on voit trop les traces de feutres sur le vert des tentacules… A retravailler sur un prochain dessin.

« 𝒮𝓊𝓂𝓂𝑒𝓇 𝒮𝓊𝑔𝒶𝓇 𝒮𝓀𝓊𝓁𝓁 ». 𝟤𝟢𝟣𝟪.

Mon dernier dessin en date aux feutres à alcool est celui-ci. Je voulais tester cette fois les couleurs vives et je ne suis pas déçue ! C’est vraiment hyper vibrant et coloré. Cette demoiselle est la première d’une série de 4 qui va suivre. Je vous laisse donc deviner quels seront les 3 autres…? 😉

Et voilà donc pour ces premiers dessins mis en couleurs avec des feutres à alcool. Pour information, j’utilise des Touch et des Promarker mais sachez qu’on en trouve maintenant très facilement et à des prix bien moins onéreux dans les Action ou encore chez Sostrene Grene.

Et au fait, j’ai mis en ligne une nouvelle page : Disney Heroines Project
Allez la voir et dites moi ce que vous en pensez 🙂

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶