Samhain 🌛🎃🌜

Nous sommes le 31 Octobre, date qui me tient à cœur car c’est le jour du sabbat que je préfère : Samhain ! (A prononcer « Sowen »). Il marque le début de la nouvelle année des sorcières, c’est donc le sabbat le plus important de la Roue Wiccane.

Vous connaissez très certainement déjà cet évènement païen sous le nom de Halloween, cette fête commerciale qui a été complètement détournée en ridicule selon moi. L’automne est à son apogée en cette date et il est de tradition de creuser des citrouilles en leur sculptant des visages grotesques afin d’effrayer les mauvais esprits qui tenteraient d’entrer dans nos foyers grâce aux bougies que l’on dépose ensuite à l’intérieur.

Car durant la nuit du 31 octobre au 1er novembre, le voile entre notre monde et celui de l’au delà est très mince. C’est pour cela qu’il est d’usage d’honorer nos proches disparus car ils peuvent très bien faire partie des esprits qui rôdent autour de nous. Beaucoup de wiccans profitent de cette occasion pour entrer en contact avec leurs proches décédés afin qu’ils leur insufflent savoir et force.

Le fait que Samhain soit la nouvelle année magique nous permet de tout recommencer à zéro. Généralement, on écrit sur des bouts de papier un ou plusieurs défauts dont on aimerait se débarrasser puis on brûle ce papier avec une bougie noire afin d’absorber le négatif et de le faire disparaître. Niveau nourriture, les aliments suivants sont recommandés : les betteraves, les navets, les pommes, le maïs, les noix, le pain d’épices, le cidre, le vin chaud et toutes sortes de plats à base de citrouille. Je vous recommande chaudement la Pumpkin Pie dont j’avais partagé  la recette aux débuts de mon blog.

Traditionnellement, on décore son intérieur avec des citrouilles, mais aussi des pommes, des grenades (en hommage à Perséphone), des fleurs automnales telles que le soucis ou les chrysanthèmes. Les photos des défunts proches font aussi partie de la tradition de cette fête si particulière. Les couleurs prédominantes sont le noir et le orange et les odeurs de menthe, de pomme ou de sauge sont parfaites pour les encens à faire brûler. C’est le moment pour repartir du bon pied, pour effacer le négatif et pour aller de l’avant. Il faut résoudre ses vieux dilemmes et mener à termes nos actions en cours.

)0( Blessed Samhain )0(

Et bonne année magique ✨

Diane Snotra

Publicités

Pumpkin 🎃

Samhain (ou Halloween) approche à grands pas ! J’aime tellement cette période et surtout… les citrouilles ! 😉 C’est aussi bon que joli et ces légumes m’inspirent beaucoup au quotidien. Cette couleur orange si particulière et qui est tout à fait celle de l’automne m’a inspirée pour un make up. Ça fait un moment que je n’en avais plus proposé sur mon blog. Il faut dire que comme j’ai laissé plus de place à d’autres sujets, j’ai un peu délaissé le maquillage. Je n’avais également plus très envie de faire des maquillages poussés ou très travaillés sur moi ces derniers temps pour des raisons diverses et variées.

Mais quand j’ai reçu cette si belle robe que j’avais commandé sur Shein.com, j’ai eu tout de suite envie de la porter et de faire un maquillage pour encore plus la mettre en valeur. Je pense que je sais ce que je porterai ce 31 octobre ! Le petit pendentif citrouille que je porte a été réalisé par moi même pour information 🙂

Voici le maquillage de plus près :

J’ai évidemment utilisé des couleurs orangées-rouilles typiques de l’automne ainsi qu’un blush bien orange citrouille sur mes joues et mes tempes. Pour les lèvres, je les ai maquillées de noir pour rester dans l’harmonie de la robe et dans mon style aussi, évidemment. Je n’ai pas réfléchis plus que ça sur la forme des yeux, je me suis laissée guider par l’instant présent où j’appliquais mes fards. Du coup, je trouve que ça fait un peu masque et que ça rappelle la forme des yeux si théâtraux que l’on a l’habitude de creuser dans les citrouilles pour les rendre effrayantes. Saviez-vous d’ailleurs que cette tradition servait à l’origine à repousser les mauvais esprits qui rôdent la nuit du 31 octobre grâce à ces citrouilles au faciès grotesque?

Voici les produits que j’ai utilisé pour ce make up :

  • Fond de teint poudre « Blondie » de Lily Lolo
  • Blush « Lantern » et « P Pie » de Sleek
  • Paint Pot « Painterly » de Mac
  • Blush « Turbinado » de Sleek
  • Fard à paupières « Slowburn » Electric Palette de UD
  • Fards à paupières « He Devil » et « Scroched » Naked Heat
  • Mascara « Galm & Doll » Waterproof de Catrice
  • Liquid Matt Lipstick « 01. No more bat days » de essence

Le liquid lipstick de essence fait partie de la collection limitée de Halloween. Il a un packaging plutôt sympa avec des fantômes et autres créatures de la nuit dessus et son rendu est très pigmenté et très homogène en un seul passage ! Il est de plus très agréable à porter car il ne dessèche pas les lèvres. Je suis très satisfaite, il est bien mieux que le Velvetine de Lime Crime que j’avais et qui était juste une catastrophe pour moi :/ J’ai également utilisé ma nouvelle palette de l’amour : j’ai nommé la Naked Heat de Urban Decay ❤ J’ai beaucoup hésité à me l’offrir, déjà à cause de son prix élevé, du nombre déjà conséquent de palettes que je possède mais aussi par rapport à sa qualité ou à ses couleurs. J’avais peur que ces deux derniers points ne soient pas au rendez-vous mais au final, je m’étais bien trompée ! Si jamais un article à son propos vous intéresse (avec des idées make up), dites-le moi en commentaire et je vous le ferai avec plaisir 🙂

Voici donc pour ce make up inspiration citrouille 🎃

Diane Snotra

Le chant des sirènes #1

La musique fait partie intégrante de ma vie, j’en écoute au moins une fois par jour. Mon style de prédilection est le métal. Mais je suis aussi très friande des musiques celtique, médiévale, orientale, asiatique ou encore classique. Pour cette série d’articles que j’ai poétiquement nommée « Le chant des sirènes », je vais vous présenter un ou plusieurs albums pour lesquels j’ai eu des coups de cœur et que j’écoute en boucle. J’espère que cet intermède musical vous plaira et vous fera peut être découvrir de nouveaux groupes? 🙂

Eluveitie ~ Evocation II – Pantheon

Commençons par cet album de Eluveitie qui est leur dernier en date. Eluveitie est un groupe de folk/pagan metal aux sonorités celtes originaire de la Suisse, d’où leur nom qui signifie tout simplement Helvète dans cet ancien langage. Je connais ce groupe depuis des années et je possède tous leurs albums. Celui-ci est particulier car premièrement, il a été fait sans la chanteuse principale Anna Murphy mais aussi sans quelques autres musiciens qui ont préféré quitter la formation au bout de plus de dix ans afin de créer la leur. Et deuxièmement, cet album est un acoustique, donc moins métal que les autres albums du groupe. Ils avaient déjà fait cela avec leur premier Evocation I qui a été pour moi une vraie réussite ! C’est d’ailleurs l’album que je préfère dans leur discographie. Écoutez donc ce morceau si beau et entraînant : Brictom.

J’avoue que quand j’ai appris que Anna quittait le groupe, j’ai été attristée car j’adore sa voix unique et je trouvais que c’était un peu la marque de fabrique de Eluveitie. De ce fait, quand j’ai commencé à écouter Evocation II, j’avais un peu d’appréhension concernant la nouvelle chanteuse car je craignais qu’elle ne soit pas à la hauteur de Anna mais en fait, je suis absolument subjuguée par sa voix plus fluide et très folk. Elle a un sacré niveau et c’est un plaisir pour les oreilles ! Evocation II est tantôt doux, tantôt brutal. Cela dépend des déités en l’honneur desquelles les morceaux ont été écrits. Car oui, le thème principal de cet album ainsi que les noms des titres sont dédiés aux Dieux et Déesses de la mythologie gauloise-celte. Rien que ça, j’adore 😉

Voici des exemples de morceaux : Ogmios, plutôt doux et Caturis plutôt dur et sombre. J’aime beaucoup cette dualité entre les différents morceaux car ça tient en haleine tout au long de l’album. C’est très bien dosé et les mélodies sont juste sublimes si vous aimez autant que moi les airs celtes. Je suis vraiment contente que Eluveitie ai su aussi bien rebondir du départ subit de plusieurs de ses membres importants pour nous avoir sorti un aussi bel album que je ne me lasserai jamais d’écouter ❤

Cellar Darling ~ This Is The Sound

Je me dois pour ce deuxième album (qui est un vrai coup de cœur pour moi) de vous parler de Cellar Darling, le tout nouveau groupe créé par… Anna Murphy et ses acolytes ex-membres de Eluveitie. Je suis bien contente que Anna n’ai pas abandonné le monde de la musique car sa voix vaut vraiment le détour ! Cellar Darling est un groupe que je qualifierai d’ovni car c’est assez difficile de le ranger dans un genre de métal défini. Anna nous offre toujours ses airs si beaux de vielle à roue donc il y a quand même du folk/pagan mais beaucoup moins que pour Eluveitie.

Je trouve que Anna chante beaucoup mieux et de façon bien plus harmonieuse et travaillée, à ma plus grande joie ! Je la trouve aussi bien plus épanouie et investie, en même temps c’est normal puisqu’il s’agit de son projet personnel  😉 Les morceaux s’enchaînent et nous surprennent de plus en plus et dans le bon sens. This Is The Sound est ce genre d’album qui a su me toucher par sa beauté, son originalité, son authenticité et son genre unique et accrocheur.

Voici mes morceaux phares de l’album : Avalanche, Black Moon, Hullaballoo et Hedonia.

Myrkur ~ Mareridt

Pour finir, je veux vous présenter cette petite pépite : Mareridt de Myrkur. Il s’agit du projet de la talentueuse musicienne danoise Amalie Bruun et le style de ce groupe est du black metal mélodique pagan. Amalie a une voix en or, pure, envoûtante, captivante, digne d’une elfe des plaines enneigées d’où elle est originaire. Son dernier album en date est à la hauteur de sa voix.

Mareridt a un côté éthéré que j’apprécie énormément. Certains morceaux sont très black metal avec les riffs lourds de guitares, les grunts et autres cris appartenant à ce genre mais d’autres sont très doux, atmosphériques et complétement envoûtants. Amalie nous expose une palette vocale très variée, allant du clair au lourd ou de l’aiguë au grave très lancinant. D’ailleurs, sur certains morceaux, sa voix m’a immédiatement fait penser à celle de Lana Del Rey, notamment sur celui-ci : Crown.

Mareridt est un vrai bijou ! Mon esprit s’évade instantanément à son écoute et j’imagine tellement bien des paysages froids et sombres de Scandinavie avec un soupçon de magie. Voici mon morceau favori : De Tre Piker ❤

Connaissiez-vous ces albums? Si oui, quels sont vos avis les concernant?
Et si non, les appréciez-vous?

Diane Snotra

Lithothérapie #2 : Lapis Lazuli

Le premier article concernant la lithothérapie vous a beaucoup plu et je vous en remercie énormément 🙂 C’est toujours tellement gratifiant et motivant de voir que son travail est autant apprécié. Je continue donc cette série d’articles avec une deuxième pierre pour succéder à l’améthyste : le lapis lazuli. Cette pierre bleue parsemée de paillettes dorées de pyrite est un indispensable pour moi depuis que j’ai pu en ressentir les bienfaits.

Le lapis lazuli était une pierre très prisée en Égypte antique. Les pharaons faisaient sertir leurs bijoux de cette pierre protectrice du mauvais œil et une fois broyée en poudre, elle servait de pigment, notamment dans le maquillage. Le bleu profond de cette pierre et ses paillettes dorées rappelaient un ciel étoilé aux égyptiens qui en firent une pierre sacrée.

Introduction des vertus du lapis lazuli :

Le lapis lazuli équilibre parfaitement le chakra de la gorge et il ouvre également celui du troisième œil, favorisant ainsi la conscience de soi et l’expression personnelle sans retenue ni compromis. Il est doté d’une immense sérénité qui apporte un calme apaisant ainsi qu’une aide puissante dans les domaines de la réalisation spirituelle. Harmonisant des plans physiques, émotionnels, mentaux et spirituels, le lapis lazuli empêche la dépression de nous toucher et nous encourage donc à prendre le contrôle de nos vies. C’est aussi une pierre extrêmement protectrice qui identifie l’attaque psychique afin de la bloquer et de la renvoyer à sa source. Le lapis aide aussi à la créativité, à affronter la vérité afin d’accepter ce qu’elle enseigne, à nouer des relations d’amour et d’amitié en encourageant la parole claire et l’expression des sentiments. Enfin, il fait disparaitre la souffrance, la cruauté et les supplices.

Sur le plan spirituel :

Le lapis lazuli est une pierre dotée d’une vibration spirituelle élevée à l’instar de l’améthyste, car il ouvre le troisième œil, décuplant ainsi les sens intuitifs que l’on a tendance à mettre en sourdine et assure clarté lors de la période des rêves. C’est une bonne pierre à garder sous son oreiller la nuit afin de se souvenir de ses rêves et d’en prendre le contrôle en dormant. Le lapis lazuli est aussi excellent pour canaliser la médiumnité ou pour communiquer avec l’au delà.

Ses pouvoirs de guérison :

Le lapis lazuli est la pierre antidouleur par excellence ! Il soulage surtout celle des migraines mais aussi celles des crampes musculaires et menstruelles. Il surmonte la dépression ou les phases de déprimes chroniques. Il diminue également les troubles de l’audition, de la pression artérielle, l’insomnie et le vertige. Il bénéficie aux systèmes respiratoire et nerveux, à la gorge, au larynx et à la thyroïde et il permet de purifier les organes, le sang et le système immunitaire. Les paillettes de pyrites présentes dans cette pierre apportent de l’énergie à l’organisme qui combattent ainsi donc la fatigue.

Je dors la plupart des nuits avec un petit lapis lazuli sous mon oreiller aux côtés de mon améthyste afin de me souvenir de mes rêves et de soulager les douleurs de mes cervicales et de mon cou qui sont des zones fragiles chez moi. A chaque utilisation antidouleur, je demande clairement à ma pierre de soulager la zone qui me fait mal avant de la placer dessus. J’ai pu constater avec ébahissement qu’au bout de quelques minutes, la douleur s’envole ! L’efficacité est juste bluffante. Je m’en sert également souvent lors de mes périodes de règles car il soulage extrêmement bien mes crampes menstruelles. Si vous êtes sujet(te)s aux migraines, je vous conseillerai d’investir dans un collier formé de petites pierres enfilées les unes aux côtés des autres comme sur la photo ci-dessus afin de bénéficier du pouvoir du lapis au plus près de votre tête douloureuse.

Sachez tout de même que le lapis lazuli est une pierre, certes commune mais chère ! Soyez donc attentifs aux prix proposés selon les boutiques, physiques ou en ligne afin de ne pas non plus vous ruiner. Il y a toujours moyen de trouver des prix raisonnables 🙂

Diane Snotra