Nous sommes ce que nous mangeons

Healthy eating. Fruits, vegetables, juice and stethoscope

Cet article sera un peu différent de ce que je poste habituellement car je vais vous parler de mon alimentation. Je ne vais pas donner de conseils de professionnels ni imposer des aliments ou en interdire ou encore faire l’apologie d’un régime alimentaire en particulier. Non rien de tout cela. Je veux juste vous partager mon mode d’alimentation, mon ressenti, les remarques auxquelles je suis confrontée dû à ça, le pourquoi du comment de ce choix, ce que je pense tout simplement…

photo_77375855_3

Commençons par le commencement : je suis végétarienne (pas entièrement vegan car je consomme des œufs et du miel) et j’ai banni le gluten ainsi que les produits laitiers d’origines animales. Je n’ai pas fais cela pour suivre « une mode ». D’ailleurs, ces histoires de « modes alimentaires » me font bien rire. Encore un coup de la société ça. Cette société qui a toujours besoin de mettre les gens dans des cases. Même jusqu’à la façon dont on a choisi de se nourrir. Certains vont même jusqu’à faire passer les végétariens/liens et les végans pour des sectes de dégénérés idéalistes. Et le respect des idées et des choix des autres, il est où? Vous saviez qu’avant les hommes préhistoriques se nourrissaient exclusivement de la cueillette? Ils se sont ensuite tournés vers la chasse car ils étaient nomades et avaient donc besoin de plus de force dont ils pouvaient grandement profiter grâce à la viande, je l’admet, et aussi car ils avaient besoin de s’entraîner et de se maintenir en forme (mais surtout car ils n’avaient pas grand chose d’autre à faire…). De nos jours, avons-nous vraiment besoin d’autant de viande chaque jour? Sommes nous encore aux temps préhistoriques? Je ne pense pas.

Bref, j’en reviens au fait que je n’ai pas choisi de bannir les aliments d’origines animales ainsi que le gluten pour cause d’effet de mode. C’est surtout pour ma santé. Tout à commencé quand j’étais au collège, je devais avoir 11-12 ans. J’étais sans arrêt enrhumée et gênée au niveau de la gorge. J’étais donc très souvent malade car mes défenses immunitaires étaient très faibles. Ma maman aussi était gênée au niveau de son nez et de sa gorge. Elle m’a dit que c’était à cause du lait de vache. Pour en être sûre, nous sommes allé voir une allergologue. J’en garde un très mauvais souvenir car c’était une femme vraiment peu aimable et qui n’a rien écouté de mes problèmes. Je me souviens même de cette phrase qu’elle m’a rétorqué alors que je venais de lui dire que je devais me moucher sans arrêt et que ça devenait invivable : « Mais tu te mouches parce qu’il y a vraiment quelque chose ou parce que c’est une sorte de tic? ». Vous imaginez la tête que j’ai pu lui faire en guise de réponse. Non mais, comme si je faisais exprès de me moucher sans arrêt !!! Je ne suis pas masochiste, non ! Ça m’a tellement mise en colère ! Bref, elle m’a fait des tests bateaux du genre poils de chats, pollen, acariens… mais pas ce que j’avais demandé ! Tant pis, ensuite ma maman m’a acheté un test en pharmacie pour l’intolérance au lait de vache et il s’est avéré positif. J’étais bien intolérante au lait de vache. Et je le suis encore. Selon mon humble avis, nous le sommes tous car une fois adulte, nous n’avons plus besoin de lait, notre corps ne le digère plus. L’être humain a besoin de lait maternel uniquement quand il est bébé. Ensuite il n’en a plus besoin. C’est le même pour les veaux et autres bébés des espèces mammifères. Ils ont besoin du lait de leur maman quand ils sont bébés et ensuite, c’en est fini du lait ! Nous sommes bien égoïstes nous les humains de voler le lait maternel de ces veaux, chevreaux, agneaux…

Sans titre 1

J’ai donc commencé par arrêter le lait de vache. Mais au fil des années, je me suis rendu compte que je suis également intolérante aux laits de brebis et de chèvre. Je les ai donc banni aussi ! Ensuite, après un rendez-vous chez un naturopathe il y a quelques années maintenant, j’ai appris que je suis aussi intolérante au gluten, cette protéine de blé que l’on retrouve presque partout : dans le blé évidemment donc dans le pain, les pâtes, les gâteaux, les biscuits, mais il y en a aussi dans l’épeautre et un peu dans l’avoine. Il se cache aussi dans certains aliments qu’on ne soupçonnerai pas tels que le saucisson, les sauces et les soupes toutes prêtes, certaines sauces soja, les plats tout prêts… Il faut être hyper vigilants ! Surtout que peu de gens savent vraiment dans quoi se trouve le gluten et ce que c’est réellement… Ça me désole. Comment peut-on ignorer les aliments que l’ont ingurgite? oO

Les laits d’origines animales me causaient donc des rhumes à répétitions ainsi que des défenses immunitaires faibles, ce qui créait un cercle vicieux au point que j’étais sans arrêt malade. Mais cela me cause aussi de l’acné. Tout comme le gluten. Ce dernier me causait également des troubles digestifs et une fatigue chronique. Vous vous doutez donc que j’ai dû vivre une période pas très jojo avant de stopper définitivement ces aliments !

Mais pourquoi le gluten crée-t-il autant de problèmes dans l’organisme alors que c’est la base de notre alimentation depuis des siècles et qu’avant, les gens n’avaient pas ces soucis? La faute à l’industrialisation. Le gluten est tellement raffiné et transformé que celui que vous mangez dans votre assiette n’a plus rien à voir avec celui qui pousse dans la nature. Le corps le rejette, chose tout à fait normale. Je ne comprendrais jamais cette manie qu’a l’humanité a vouloir s’empoisonner et s’autodétruire de la sorte… Pour l’argent peut être? Ah oui, c’est vrai, l’argent a plus de valeurs que nos vies… soit !

D’ailleurs, par rapport à l’argent, beaucoup de grandes sociétés multinationales font pressions (je pense notamment à Danone qui se permet tout) afin de pouvoir continuer à vendre leur poison (oui, c’est ainsi que je qualifie et que je vois ces produits). C’est pour cela qu’il y a autant de contradictions et que si on est mal informés ou qu’on ne cherche pas vraiment à savoir le vrai du faux, on s’y perd et ne sait plus qui croire ! Par exemple, je lis et je vois pas mal de médecins ou de nutritionnistes qui disent et affirment que les produits sans gluten sont mauvais pour la santé et font grossir car ils sont en moyenne plus gras que les produits « normaux ». Ah bon? Vous êtes sûrs? Quand je mange ma tranche de pain sans gluten, je n’ai pas l’impression qu’elle soit aussi grasse et aussi bourrée de cochonneries qu’une tranche de pain Harry’s bien industrielle ! Et puis évidemment, on va surfer sur l’argument du « ça fait grossir » pour bien faire culpabiliser car dans notre société actuelle, il faut être un haricot vert -_-‘

Si vous devez manger sans gluten parce qu’il en va de votre santé, faites le ! Votre corps vous dira merci. Et si vous le faites par choix et que vous êtes déterminés, allez-y aussi. Vous ne vous priverez de rien, sachez-le ! Le gluten et le lait ne sont absolument PAS indispensables à notre organisme ! Bien au contraire !

On en vient donc à cet autre point qui m’exaspère : la « privation ». Depuis janvier 2015, je ne mange plus de viande non plus. Plus de viande, plus de laits d’origines animales et plus de gluten. « Oh ! Mais tu ne dois rien manger ! », j’entends par ci, « Pourquoi tu te prives comme ça? », j’entends par là, « Tu vas foutre ta santé en l’air ! Arrête de déconner là ! » on m’invective, « Ça doit être hyper compliqué ! », on me dit encore en me lançant un regard de pitié. Alors je vais être claire : Non, je ne me prive pas ! Je n’ai même jamais eu une alimentation aussi variée et goûteuse de toute ma vie !

no_meat_fcc_02-19-14

Depuis que je suis petite, la viande m’a toujours dégoutée et écœurée, même bien avant que je sache qu’il s’agissait d’animal mort dans mon assiette. J’ai toujours trouvé ça dégoûtant. Pour moi, la viande n’a jamais été un aliment. J’en ai cependant toujours plus ou moins mangé sous forme « plus transformée » telles que du saucisson, du jambon, du pâté ou du poulet mais toujours en quantité extrêmement petite. Cela exaspérait toujours les gens qui m’invitaient. Mais que voulez-vous, je n’aime pas ça ! Et avec les cantines et la nourriture familiale, c’était toujours difficile d’éviter la viande. Heureusement, lors de mes deux années d’études en maquillage, je devais ramener ma propre nourriture pour manger à midi car aucun service de restauration n’était proposé. J’en ai donc profité pour me lancer définitivement dans le végétarisme. Ça n’a pas du tout été difficile pour moi ! Bien au contraire, ça a été une libération ! J’ai même commencé à prendre goût à la cuisine alors qu’avant, j’avais horreur de ça ! Je mange maintenant au fil des saisons grâce aux sortes de légumes et de fruits innombrables que la terre nous offre, ce qui est au fond tout à fait normal.

fraise

Mais évidemment, je ne mange pas que des légumes ou des fruits ^^ Les gens qui pensent ça sont de vrais idiots restés bloqués dans une époque lointaine où l’ont attribuait tout le temps une image de carotte crue aux végétariens. Je mange tout simplement d’une autre façon. Mon corps ne manque de rien car le monde végétal nous offre tout ce qu’il nous faut, autant si ce n’est même plus que la viande. Alors oui, ne plus manger de viande, de laits animaux et de gluten est un grand changement car notre cuisine française et européenne ne nous l’a pas appris comme ça mais c’est un changement bénéfique. Je suis très heureuse de mon mode d’alimentation, je respecte mon corps, je suis en paix avec moi même et je suis heureuse. Il n’y a pas eu de moindre instant où je me suis sentie privée ou marginale. Je suis libre de choisir ce que je veux manger et j’en profite.

Pas mal de gens se vexent quand je refuse la nourriture qu’ils me proposent. Je ne fais pas ça pour me rendre intéressante ou pour faire chier mon monde. Ne vous vexez pas les gens ! Demandez vous pourquoi je n’en veux pas plutôt que de le prendre pour vous. Vous verrez, vous vous sentirez mieux 😉 Et les haineux fermés d’esprits et qui ne se remettent pas en question, gardez vos commentaires désobligeants et négatifs pour vous ! Il y a assez de négativité dans le monde comme ça pour venir prendre le chou à ceux qui ne font pas comme la majorité. Si vous voulez continuer à engraisser les multinationales et à vous empoisonner, c’est votre soucis ! 😀

bananatwins

J’espère que cet article vous plaira. Je vous ai ouvert mon cœur là ^^

Diane Snotra

Publicités

30 réflexions sur “Nous sommes ce que nous mangeons

  1. Moi d’ailleurs il faut que j’en parle à mon médecin mais je crois que je vais une intolérance à tous produit d’origine animal (je parle de l’alimentation)
    car depuis que je suis végétalienne je n’ai plus mal au ventre miracle (ma mère pensait que je lui faisais une blague quand je lui ai dit la première fois que je n’avais plus mal)
    je me sens beaucoup mieux et autre miracle j’arrive à manger, avoir l’envie et le goût de manger sauf que je n’avais pas avant

    je ne suis pas une mode, au départ c’était pour les animaux mais après il y avait une partie égoïste car je l’ai fait aussi en grande partie pour moi
    je ne suis pas intolérante au gluten, donc j’ai plus de facilité que toi mais on peut se faire des trucs aussi sympa sans gluten faut juste avoir les bon renseignement pareil si nous voulons être végétarien/ne ou végétalien/ne.

  2. Je l’ai trouvé génial ton article, ça fait du bien de parler de ça de façon décomplexé !

    Sur facebook je suis dans un groupe écolo/minimaliste/bio etc qui est suuuuper intéressant (d’ailleurs si tu veux le lien je te le passe!) j’ai appris des milliiiiards de choses, seulement il y a de tout : végétariens, végétaliens, omnivores… ce qui crée des tensions dès que quelqu’un parle nourriture, et c’est dommage (d’ailleurs ça finit souvent par une suppression du post, donc ils en on créer exprès pour les questions sur le végétalisme etc car sinon ça part en vrille :/) mais ce groupe ma quand même bien aidé à trouver des idées sur quoi cuisiner sans viande/poisson, ce que je devais manger pour ne pas manquer de telle ou telle chose, et bien d’autres trucs !

    J’ai mis quand même pas mal de temps à arrêter viande et poissons, ma mère, elle, ne mange plus de viande depuis plusieurs années, et j’y pensais, j’y pensais mais je sautais jamais le pas… Même après avoir vu la vidéo de « MagicJack », j’étais choquée etc mais il m’a fallu plusieurs mois pour arrêter… J’ai juste eu le déclic un jour de dire à ma mère « arrête de m’acheter de la viande, tu n’en mange pas et j’en veux plus » et elle a arrêté, mais avant ça, j’avais déjà réduit considérablement les quantités, car de toute façon j’ai jamais aimé la viande rouge (avoir des poules à la maison m’a pas mal aidé à arrêter le poulet etc, j’arrivais pas à me faire à l’idée qu’on puisse manger les collègues de mes poules hahha…) et puis s’en suivit le poisson, qui elle, en mangeait toujours mais qui a arrêté en même temps du coup. En fait après ça s’est passé tout seul, c’était juste le délic, et commencer à agir qui m’a pris du temps ^^ en revanche j’arrive toujours pas à l’éviter quand je vais chez mon père, soit 4 jours par mois et des fois en vacances… mais je commence à vraiment à en avoir marre alors je vais me mettre à cuisiner là bas pour pas en manger comme ça il sera content de pas faire à manger non plus x)
    Pour ce qui est du végétalisme j’y pense quand même, mais je pense pas m’y diriger actuellement ; je ne prend plus de produits laitiers de vache qui sont mauvais pour la santé, mais uniquement chèvre et brebis, c’est pas le top du top mais c’est déjà mieux, puis j’aime pas le lait à boire seul, etc, c’est seulement pour les recettes, et un yaourt de temps en temps, c’est dire :’) Ma seule faiblesse c’est le fromage de chèvre, je pense que j’en mange quasi tous les jours et c’est par envie et pas par besoin, mais bon… je me pencherai sur la question des fromages végétaliens un de ces quatre!
    Puis le beurre se remplace la plupart du temps par l’huile mais ça il faut que ça rentre dans la tête de ma mère haha x) Pour les oeufs… c’est compliqué, pour l’instant j’en mange parce qu’on a des poules, qu’on a récupérer chez une dame qui s’en occupait vraiment pas trop, et une qu’on a trouvé au bord de la route… mais on en achète pas, on mange que les nôtres, même les bio je trouve ça pas top la façon dont elles sont traitées… Ici nos poules mènent leur petite vie tranquille dans le jardin, elles mangent ce qu’on mange aussi souvent et ce que j’adore, c’est qu’on peut les prendre avec nous, sur nos genoux et qu’elles s’endorment quand on les caresse :3 c’est pas ça qui dérange les vegans en général, mais le fait qu’on leur volent leur oeufs… je comprend bien, mais bon, elles les mangent pas les nôtres, donc on veut pas que ça se gâche…
    Et pour le miel je l’achète chez un apiculteurs qui prend soin de ses abeilles et qui leur laisse tout ce dont elles on besoin pour vivre alors de ce côté là, je me dis que tant que je cautionne pas les élevages de merde qu’on retrouve en grande surface, ça va…
    (wow le pavé haha)
    Tu parles d’intolérances etc, et on en voit de plus en plus ! Honnêtement je pense pas être intolérante au gluten, produits laitiers, car je ressent aucun mal quand j’en consomme (et souvent c’est des bonnes farines complètes bio, etc) mais en revanche il y a de ça quelques années j’avais des maux de ventre intempestifs, tous les jours, tout le temps… je suis allée voir un gastro-entérologue et ça seule réponse, c’était que « je devais perdre du poids car vous êtes en obésité et ça peut devenir grave! » hm hm… pour tout te dire je fais 80 kilos pour 1m65, si je perdais 10kg ça m’irait très bien mais je compte pas maigrir plus sous prétexte que je suis en surpoids, je m’aime comme ça, et j’aime manger, je vais pas m’en priver x) ! D’ailleurs ça me fait penser aux gens qui pensent qu’en mangeant végétariens/végétalien, on aime pas manger, c’est totalement faux, j’adore ça et j’adore cuisiner et comme tu dis, on découvre une variété de choses en mangeant comme ça, c’est ouf ! J’ai découvert tellement d’aliments, de façon de cuisiner, de recettes… un enrichissement très intéressant ! Avant je mangeais « pour manger » (surtout quand il y avait viandes et poissons, même si ma mère a toujours beaucoup cuisiner des gratins, tartes sans tout ça! )et je mangeais pleins de trucs entre les repas (pas bien haha) maintenant je me régale pendant les repas et j’adore l’aider à cuisiner et même si on s’envoie des pics parce que je l’embête avec mes délires d’écolos ça nous a rapprocher quelque part de partager certains trucs comme ça !

    J’ai souvent des regards étonnés qui me disent « mais pourquoi tu fais ça? ça sert à rien! » et moi je répond que, si, ça sert, à sauver des vies animales (qui pour moi sont plus importantes que l’être humain, malheureusement j’en suis arrivée à penser ça quand même, quand on voit l’humanité dans laquelle on vit…), au niveau écologique (l’élevage bovin et de poisson est une catastrophe écologique…), d’économies (Parce que les bons produits animal, si je puis dire, coûtent la peau du cul et je préfère les mettre dans des trucs meilleurs pour la santé), mais surtout pour un cas de conscience aussi, on a plus ça en tête et on culpabilise plus… je me suis sentie tellement heureuse après être devenue végétarienne (du moins 99,9 % du temps quand je suis pas chez mon père!), un poids en moins sur la conscience et une vie bien meilleure qui s’est accompagnée de pleins de choses dans ma démarche de limitation de déchets, et tout le reste!

    Moi j’y voit que du positif, en somme, et je respecte ceux qui mangent tout ça, même si j’espère qu’ils s’apercevront de l’envers du décors un jour ou l’autre, tant qu’ils respectent ma façon de vivre et de manger, je respecte aussi, même si ça m’arrive de leur dire comme c’est bien de pas manger de ceci cela, etc, je leur dit pas « fais ci, fais ça, mange pas ci, mange pas ça » parce que c’est un forçant les gens que ça va les braquer, mais il faut que ça vienne d’eux même en fait ! ^^ (avec un coup de pouce, des fois…)

    Le truc aussi c’est qu’on apprend à se détacher des firmes qui polluent la terre, les grand magasins etc… je retourne au marché comme le faisait ma grand mère avec son paniers en osier par exemple ! je vais de plus en plus souvent en magasin bio, on a la chance d’avoir un « La Vie Claire » qui me semble être moins cher que le biocoop, puis on réeapprend à manger correctement, équilibrer, à faire tout soi même (même si comme je te l’ai dis c’était déjà pas mal le cas, maintenant j’aide!) etc et je trouve ça top!)

    Tout ça pour dire que j’ai bien aimé ton article (et que je t’ai pondu un gros pavé haha xD) et que ça fait plaisir qu’on en parle comme ça. Et que non on fait pas ça pour emmerder les gens (argument tellement.. nul x)) et que c’est super épanouissant tout ça !

    Du coup bonne lecture :’) et à bientôt !!

    • Coucou miss ! 🙂 Je suis contente que mon article t’ai plu et je suis contente de voir que nous partageons les mêmes opinions ^^ En effet, tu as écris un pavé mais je te remercie de l’avoir fait ^^ x) Tu peux également utiliser du beurre et/ou de la margarine végétale en plus de l’huile. Les marques Provamel et Alpro en proposent des vraiment bonnes. Par contre, n’achète pas celle de Bonneterre, elle n’est pas bonne du tout ^^ Moi aussi j’adore le fromage de chèvre !!! ❤ Mais je ne peux pas en manger… bon, de temps en temps je craque quand même pour un petit morceaux mais j'en paye les conséquences après… :/
      Si tu te sens bien comme tu es dans ton corps, c'est le principal ! Moi, je suis très mince et je ne grossis pas. J'ai toujours le même poids depuis des années donc je te laisse imaginer les remarques de certaines personnes… Mon médecin la dernière fois qu'il m'a vue m'a dit : "Oh là là, mais tu as encore maigrie toi ! Il faudrait faire attention ! Tu pèses combien?"… Mais en même temps, j'avais la grippe et je m'étais habillée tout en noir avec des vêtements trop grands pour être bien à l'aise ha ha xD. Je devais faire peur mais bon, ses remarques il pouvait se les garder quoi !
      Cette année avec l'arrivée du printemps, nous devions acheter un poulailler ainsi que deux poules pour avoir nos œufs et que les poules vivent à leur rythme dans notre jardin mais on a pas pu pour cause financière… j'espère qu'on pourra le faire l'an prochain ! 😀 Au moins je me dis que je "sauve" deux poules ^^ Tu as la chance d'en avoir 😉
      En tout cas merci pour ton commentaire et pour ton intérêt envers ce que j'ai écris ❤
      Bisous.

  3. Ton article me parle beaucoup, même si je n’ai pas d’intolérances alimentaires à proprement parler… Je dis « à proprement parler » car je suis sûre que j’aurais une peau plus saine et une meilleure digestion si j’arrêtais les produits laitiers et le gluten. Comme beaucoup de gens, en fait.

    J’essaie régulièrement d’arrêter, mais je suis comme une toxico qui replonge dans la drogue à chaque fois… Si j’ai du fromage à portée de mains, je craque. Or, je vis avec un amoureux de fromages et de biscuits industriels, ce qui fait qu’il y en a toujours à la maison. Sans parler des repas en famille et belle-famille, qui font déjà « l’effort » de proposer des repas végétariens mais ne conçoivent pas un repas sans aucun produit animal. Et, au travail, où je sers à manger et mange moi-même, il y a toujours du bon fromage… J’en suis littéralement accro et ça me désespère, je culpabilise beaucoup. Pourtant, je suis du genre à pleurer comme une madeleine en maudissant l’humanité dès que je vois des images d’élevages/abattoirs, ou même en entends seulement parler.
    Je suis en pleine contradiction avec ce que je veux vraiment, mes convictions, et c’est d’autant plus frustrant que je n’arrive pas à m’en sortir. J’ai déjà eu des périodes de végétalisme pur, mais il y a toujours un moment où je remange du fromage et des produits animaux (genre, des œufs dans un gâteau, du lait en poudre…). :/

    Bon, il faut dire que j’ai un problème tout court avec l’alimentation, ayant enchaîné les régimes restrictifs depuis l’âge de 12 ans (si si) et développé des TCA dont je ne me suis jamais réellement remise, même si le gros de mes démons est derrière moi. Mentalement et même physiquement, je ne supporte plus la privation, quelle qu’elle soit, ce que je constate quand j’essaie de refaire un régime ou de supprimer tel produit ou tel groupe d’aliments… C’est une réelle souffrance, même si les troubles liés à la bouffe sont trop souvent minimisés, pris de haut ou ignorés. Comme si ça n’existait pas, que ce n’était qu’une question de volonté et de convictions.

    Bref, j’espère toujours que je finirai par m’en sortir et pouvoir enfin vivre et assumer une alimentation 100% végétale, définitivement et sans rechutes. Car c’est sûr que c’est un régal, aucun doute là-dessus. 🙂

    Ah, et je partage ton dégoût de la viande… J’en ai supprimé de plus en plus, pendant mon adolescence, sans même songer à arrêter totalement. Je trouvais ça juste dégoûtant, la texture, l’odeur, les relents de digestion, l’impression de manger un bout de charogne… Pas qu’une impression, d’ailleurs, puisque c’est vrai. :/ J’ai arrêté depuis des années, maintenant, et je ne supporterais plus l’idée de mâcher un morceau de muscle et de nerfs, sauf peut-être si je crevais de faim, en conditions extrêmes et ultime recours. Beurk, beurk !

    • Comme je te comprends pour les fromages ! Moi aussi j’adore ça, c’est un peu mon péché mignon. Mais je ne peux pas en manger… Au début, c’était dur. Je savais que j’étais intolérante mais je continuais à en manger parce que je me disais « c’est bon, je suis juste intolérante, pas allergique, ça va pas me faire si mal que ça… »
      Mais un jour, j’ai eu un gros déclic qui m’a fait arrêter pour de bon. J’ai eu une période hivernale où j’ai été malade et malade et malade et malade… en fait, dès que je guérissais, je retombais malade directement. C’était juste invivable ! Et comme j’étais malade, je mangeais la plupart du temps de la soupe avec des tartines sans gluten et du fromage… J’ai eu la jugeote d’arrêter le fromage et quelques jours après, miracle, j’étais enfin guérie ! Et je ne suis plus tombée malade. Le lait de vache bousillait mes défenses immunitaires et je n’en sortais pas. Du coup maintenant, je vois le fromage d’un autre œil. Même si c’est délicieux !
      Aïe ! Heureusement que tu vas mieux par rapport à ces histoires de régimes et de TCA ! Si tu es actuellement dans une période de contradiction quant à ton alimentation, ne te prends pas la tête. Laisse passer le temps sans trop te poser de questions et tu verras que tout finira par être clair dans ta tête 😉

  4. Coucou ma belle !

    Super intéressant ton article, vraiment ! ça fait plaisir d’avoir l’expérience d’une végétarienne tendance vegan 🙂 Je suis toujours omnivore mais dans ma famille on n’a jamais beaucoup consommé de viande ni de poisson (2 fois par semaine max). On est plutôt oeufs par exemple. Mais je sais que je ne peux pas arrêter définitivement la viande et le poisson, même si je m’intéresse à la cause animale, parce-que…. j’ai honte d’être aussi faible, mais j’aime trop ça, c’est un péché mignon !
    Pour ce qui est de ton intolérance au lait de vache et au gluten, j’ai la chance de très bien supporter les deux (enfin dans le cas du lait de vache, quand il est sous forme de fromages ou de yaourts puisqu’à 4 mois j’ai refusé de continuer à en boire). J’avoue que ne plus manger de gluten me frustrerait. Il faut avoir du temps, habiter dans un endroit où il y a une bio coop si possible, et je n’ai pas ce temps. Je me connais, je n’arriverais pas à suivre. Pourtant, c’est dommage, car j’ai lu des témoignages sur internet qui confirment le tien : les gens qui ont stoppé le gluten se sentent mieux dans leur corps ! Avec toutes les m***** qu’on ingurgite aujourd’hui, ça ne m’étonne pas vraiment…
    Bref en tout cas merci pour le partage de ton expérience, peut-être qu’un jour je serai assez forte pour devenir végétarienne qui sait ? ^^

    Des bisous !

    • Coucou miss ! 🙂 Merci d’apprécier mon article et de l’avoir lu ❤
      C'est vrai que c'est difficile d'arrêter quand on aime. Perso, comme j'ai toujours détesté la viande, ça m'a plus arrangé qu'autre chose ^^ :p Il ne faut pas avoir vraiment de temps que ça pour manger sans gluten. Il faut juste changer ses habitudes et manger autrement 😉 J'achète des pâtes sans gluten par exemple et ça me prends le même temps que pour en faire des normales ^^ Il faut juste s'adapter.
      Bises.

  5. Ton post est très intéressant! Je ne suis allergique à rien (du moins je crois) mais j’ai déjà plusieurs fois pensé à stopper le gluten, même si au vu de mes habitudes alimentaires actuelles, ça va être très compliqué, mais je me rends bien compte que ce n’est pas bon pour moi. Je n’aime pas trop la viande donc on peut dire que je suis semi-vegetarienne, mais je pense que je vais profiter de cet été à Nouméa pour prendre quelques bonnes habitudes alimentaires parce que mes parents mangent vraiment super sainement! Gros bisous ma belle ❤

    • Merci miss ! 🙂 Tu peux déjà essayer de diminuer la quantité de gluten que tu manges. C’est un bon début. Par exemple manger moins de pâtes et les remplacer par du riz, du maïs, des légumes…
      Profites de ton été pour ça alors ^^
      Bises ❤

  6. J’aime ton article ! T’explique bien et clairement :3 Faudrait que j’arrête le gluten aussi… mais comme le lait, c’est super compliqué u_u t’en as partout de ça aussi… c’est horrible. Mais un jour j’y arriverais, je ne désespère pas, j’attends le déclic (j’avoue, j’aime la facilité, booouuuh xD)
    En tout cas, je comprends ton dégoût pour la viande, j’avais le même… surtout pour les viandes pas « trop » transformées… mais comme je vivais encore dans le Sud Ouest profond de la France, près de l’Espagne, autant dire qu’être végé, c’est une hérésie là bas haha (d’ailleurs, il n’y a pas beaucoup d’alternatives encore, ça résiste là bas -_-« ). Du coup, revenir chez mes parents ça me fait à la fois plaisir (parce que voilà je ne les voient pas souvent), mais pas trop non plus car je sais que je vais galérer à manger xD
    En tout cas, contente de voir que ta transition c’est quand même bien passé dans l’ensemble 😀 et malheureusement, les remarques tu les auras toujours… on y échappe pas ! ^^
    Tiens, pour rire un peu 😉 http://www.insolente-veggie.com/ (sais pas si tu connais) 😀

    • Merci ❤ Je suis contente car je l'ai relus pleins de fois avant de le poster pour être sûre que ce que je disais n'étais pas brouillon ^^ xD Oui, malheureusement on trouve du lait partout… J'ai pris le réflexe de lire les étiquettes avant d'acheter maintenant. Ça change la vie x) Dans le Nord aussi c'est difficile d'être végétarien. Ici la viande, il y en a pas mal aussi 😦
      Oui je connais ce site !!! J'ai même acheté son livre ! J'en parlerai bientôt quand j'aurais fini de le lire ^^
      Bisous.

      • Haha je te comprends parce que les articles comme ça ne sont pas facile à écrire ! ^^
        J’essaye de réduire le gluten mais le prix de certains aliments comme les pâtes aaargh ça fait maaal 😮
        Hihi elle est passée en dédicace à Clermont-Ferrand ! J’y suis aller, elle est vraiment adorable et marrante 🙂
        Bisous ❤

      • En effet ^^ x) Regarde dans les super marché du genre carrefour ou Auchan, ils proposent des produits sans gluten dont des pâtes au nom de leur enseigne pour moins cher que les autres marques et franchement, c’est bon 😉

  7. Très bon article, tu as su trouver les mots pour tout expliquer. Beaucoup de gens surfent sur les modes, ne vont pas au coeur des choses et je pense que ce sont ces personnes qui donnent une mauvaise image de certaines tendances en plus de passer pour des cons. Les intolérances alimentaires sont graves et ne sont pas à prendre à la légère. Un de mes cousins est allergique aux oeufs et ça a failli le tuer étant petit. Si tu as réussi à trouver ton équilibre en supprimant tout ça c’est tant mieux pour toi, et personne n’a à te juger.
    Je ne suis pas végétalienne, comme toi je consomme un peu de miel, des oeufs de temps en temps et je consomme un peu de fromage à de rares occasions, (ce qui me dérèglent pas mal de choses quand je n’en ai pas mangé depuis plusieurs mois, c’est gênant).
    Je comprends tout à fait, et je me reconnais beaucoup dans la partie où tu dis que les gens se vexent. Je suis du Sud ouest de la France, et entre le canard, le veau… autant te dire que quand t’es végétarienne, t’es vue soit comme une allumée ou une traître à tes racines x) Et les remarques sur la santé, celles que je déteste le plus y vont bon train! On m’a prédit que j’allais perdre mes cheveux, que j’allais être carencée, que j’allais être stérile, que mes futurs potentiels enfants auraient des soucis de santé, bref j’allais avoir une vie de merde. Le fait est que je ne me suis jamais sentie aussi bien dans ma tête et dans mon corps depuis que j’ai supprimé la viande et que j’ai diminué les laitages. La plus part des gens de ma famille l’ont compris et respectent désormais mon choix. J’ai droit aux railleries mais je le prends de bon coeur. Certains ce sont même intéressés à ces questions et admettent que j’ai raison, ce que je ne recherche pas en soit, ils font ce qu’ils veulent, je fais ce que je veux, le plus important pour moi étant le respect des choix.
    Je vois que ton article suscite beaucoup d’intérêt et c’est bien normal!

    • Merci beaucoup ! 🙂 ❤ Oui tout à fait ! Ces histoires de mode sont là juste pour décrédibiliser les gens qui ne font pas comme tout le monde. Si ça te dérègle des choses quand tu manges du fromage c'est peut être que ton corps n'en veut pas?
      Dans le Nord aussi c'est difficile d'être végétarienne. La viande c'est sacré ici aussi malheureusement… 😦 Que des remarques idiotes tu as eu ! Perdre ses cheveux? On ne me l'a encore jamais faite celle là ! C'est grave de dire ça quand même…
      Tu as bien raison de faire ce que tu veux ! Le principal c'est d'être en accord avec soi même.
      Bisous ❤

      • C’est sûrement ça. En fait quand je parle de dérèglements, je fais références à mes règles x) Depuis que je suis en Suède et que je ne mange plus de fromage ni de produits laitiers, mes règles sont devenues beaucoup moins douloureuses, plus courtes. Avec ça j’avais adopté la coupe menstruelle alors autant te dire que les règles j’avais presque fini par les accepter avec le sourire puisque que je le vivais super bien. Puis mes parents sont venus en Suède et m’ont ramené une valise de victuailles avec du Roquefort et un autre fromage de ma région.Sachant que j’étais à la base une grande amatrice de fromage, je me suis dit qu’un petit écart ne serait pas bien méchant. Enfin je m’arrange avec ma conscience. Après ça, j’ai eu mes règles en retard, elles ont duré plus longtemps et j’ai passé plusieurs jours pliée en deux. Je suis convaincue que c’est le fromage! Je n’en mangerai plus jusqu’à la fin juin sûr, mais cet été comme je vais retourner vivre chez mes parents, les produits laitiers vont être omniprésents, et je vais pas réussir à imposer ça à mes parents. Ma mère m’a même clashé à un moment quand elle a réalisé que je ne consommais plus de produits d’origine animale depuis que j’étais en Suède. Je suis une personne calme, diplomate alors je lui ai fait comprendre que j’acceptais de les consommer chez eux pour pas tout bousculer, mais qu’elle avait rien à me dire quant à mes choix alimentaires quand j’étais seule. Quand elle a vu que je le prenais comme ça, elle s’est calmée, mais je t’avoue que je m’attendais pas à ça et que j’ai quand même été perturbée de me faire engueuler à l’âge de 20 ans parce que soit disant « je ne mange plus rien » alors qu’on m’a toujours dit de faire attention parce que depuis que je suis petite, je suis en surpoids, et/ou en situation d’obésité. Et comme par hasard, après 1 an et demi de végéta*isme j’ai un IMC normal, et ne suis plus en surpoids! Les gens se voilent vraiment la face. Oui ces remarques sont débiles et blessantes. Mes cheveux sont toujours là, en bonne santé xD A côté de ça, je voyais des gens se plaindre qu’ils avaient des problèmes de santé comme trop de cholestérol, de surpoids, le tout en prévoyant quelle quantité de viande ils allaient consommer le week end pour un barbecue!
        Bisous

      • Ah d’accord ha ha je n’avais pas compris ^^ xD J’ai remarqué que moi aussi depuis que je ne mange plus de gluten ni de produits laitiers, mes règles sont un peu moins douloureuses. Je n’ai encore jamais testé la coupe. Je t’avoue que ça me fait un peu peur ^^ x) Les produits laitiers sont pleins d’hormones, ça ne m’étonne donc pas que ça joue sur notre propre système hormonal et que ça nous le dérègle :/ Oh c’est vraiment pas marrant que ta mère ai réagit comme ça. J’espère qu’elle a compris ton choix? Mais oui, la viande est mauvaise pour la santé, surtout à notre époque où les gens en mangent beaucoup trop !!! Et ça aussi, c’est bourré d’hormones… Bisous.

  8. J’avais lu ton article il y a quelques jours mais n’avais malheureusement pas eu le temps de laisser un petit commentaire. Je trouve que tu es très respectueuse de l’environnement (faune et flore) et nous devrions tous agir comme toi mais… Oui, je mange encore de la viande, je bois du lait de vache et adore manger du bon saumon acheté au marché. Bien évidemment, dit ainsi, ça fait  »bon, prend soin de l’environnement, mais moi je peux faire ce qu’il me plaît », mais pas du tout : tu dis que l’être humain se nourrissait au départ exclusivement de la cueillette, c’est vrai, mais je pense que manger de la viande / du poisson etc est important (et le fait que l’on tue des animaux pour se nourrir ne me choque pas… Ce qui me choque, c’est la façon dont cela est fait (quand on voit certaines vaches qui vivent dans un environnement vraiment nuisible, je ne peux pas appeler cela du respect ou même de l’agriculture !)). Même si je ne suis pas végétarienne, je fais de plus en plus attention à ce que j’achète ! Par exemple, je prends tout simplement mes oeufs chez mes grands-parents qui ont trois poules en liberté dans leur joli jardin, j’achète ensuite beaucoup de bio ou de label rouge, ou j’achète chez un boucher que je connais très bien (je sais où il prend sa viande). L’élevage n’est pas quelque chose qui me met mal à l’aise, mais la production intensive m’horripile.
    Un jour, j’ai eu le droit à une méchante réflexion de la part d’une végétalienne :  »pfff, toi, tu manges encore de la viande, tu mériterais de crever ». J’ai trouvé ça vraiment méchant et bas, surtout que cette fille en question ne consomme pas de viande/poisson (…) mais consomme ENORMEMENT d’huile de palme ! Elle sait ce que cette production fait sur la nature et sur les animaux et elle me répond…  »ouais mais moi il y a juste deux – trois singes qui sont tués, avec ta viande ce sont des milliards de vaches ». Je trouve ça très particulier comme réflexion…
    Bref, je suis loin d’être végétarienne : j’aime la viande, j’en consomme plusieurs fois par semaine, mais je ne me dis pas  »je ne suis pas végétarienne car j’adore le goût de la viande », mais parce que je trouve ça normal que l’homme élève des animaux pour les manger. Je sais que de nombreuses personnes n’apprécient pas cette réflexion, mais chacun a son avis sur la question 🙂 En tous cas, j’admire les agriculteurs qui se penchent de plus en plus vers le bio et surtout, ceux qui élèvent leurs animaux avec amour (car oui, c’est possible… Mes grands-parents (qui ne sont pas agriculteurs par contre) portent toujours beaucoup d’attention à leurs quelques bêtes)).
    A très vite 🙂

    • Merci de m’avoir partagé ton avis ma belle !
      Tu es déjà dans une optique de faire attention à ce que tu achète et de réfléchir à ce que tu consommes. C’est très bien ! Peu de gens pensent comme toi et je suis contente d’apprendre que même si tu n’es pas végétarienne, tu es respectueuse du monde qui t’entoure et des autres.
      La discussion que tu as eu avec cette végétalienne me scandalise ! oO Malheureusement, il y en a beaucoup qui sont comme ça. Ils détériorent les végétariens et les vegan par leurs propos et leurs agissements… Comme quoi, beaucoup de gens ignorent de quoi ils parlent et ne veulent pas se remettre en question.
      Bisous ❤

  9. On en avait déjà parlé ensemble il me semble (sur facebook ou twitter… ou les deux !). Je t’avoue que depuis que je peux de nouveau manger du gluten, je ne me vois vraiment pas retourner à un régime sans-gluten. Après, il faut admettre que mon intolérance n’a pas totalement disparu, puisqu’il y a certains jours où mon organisme me fait clairement comprendre que j’ai abusé, par exemple si j’ai mangé du pain le matin et que je mange des pâtes au déjeuner. Il faut aussi admettre qu’actuellement, c’est bien plus « simple » (avec 15.000 guillemets, bien évidemment !) de manger sans-gluten ou sans-lactose, puisqu’il y a aussi un petit effet de « mode », du coup les industriels se sont lancés dedans, ce qui permet aux VRAIS intolérants comme toi et moi de pouvoir profiter de plus de produits, et surtout de produits plus goûteux ! Parce qu’à l’époque où je mangeais sans gluten (donc il y a 6 ans environ), on avait du mal à trouver quand même ! Actuellement, je sais qu’il y a une sacrée ligne chez Gerblé qui est plutôt bonne et les prix ont largement chuté.
    Pour le lait, je n’ai jamais aimé ça, donc les choses sont facilitées ! A part les yaourts et quelques fois du fromage, je n’en consomme pas.

    Concernant la viande, plus le temps passe et moins j’en mange. Ce n’est pas particulièrement par conviction (quoi que…!), mais plutôt par goût. Je n’apprécie pas cela tant que ça, et ça a même tendance à m’écoeurer. Mais est-ce psychologiquement due, justement, à une idéologie ? Peut-être ! Du coup, je préfère largement un bon filet de poisson ou des oeufs brouillés. Après, je dois avouer qu’un burger de temps en temps n’a jamais fait de mal à personne, quoi qu’on puisse penser des fast-foods ! Et malgré ce que les « pro-viandes » penseront, je n’ai aucune carence liée au fait que je mange peu de viande. Il suffit de compenser par autre chose dans de bonnes quantités, et il n’y a aucun problèmes. Certaines personnes ne mangent pas de viande pour raisons financières (le prix de la viande au kilo est absolument hallucinant !), et ils ne sont pas en mauvaise santé pour autant.

    Finalement, je me dis que chacun est libre de choisir le « régime » alimentaire qui lui convient, du moment qu’il ne vient pas m’em… et qu’il ne vienne pas me faire la morale parce que je mange un steak-frites. Par contre il y a une chose où je ne suis pas totalement d’accord avec toi : le fait de savoir ce qu’il y a dans notre assiette. Personnellement, je ne pense pas que ne pas manger de gluten-lactose-viande fait qu’on sait d’où vient ce qu’on mange. Ok, tu sais peut-être que ta tomate est française ou espagnole, mais on ne sait pas à quelle dose sont déversés les pesticides sur ces produits. Alors oui, il y a le bio, qui vante la culture sans pesticides, et c’est très bien ! Mais à l’heure actuelle, toutes les nappes phréatiques et les terres ont été pourries par les engrais chimiques, donc tous les fruits et légumes sont plus ou moins contaminés. C’est un peu pessimiste comme réflexion, mais c’est malheureusement vrai.

    Bref, j’ai apprécié te lire puisque ça fait partie de ta vie, de tes convictions et de ton mode de vie, donc c’est important/chouette que tu nous en parles 🙂

    Bisous ! ❤

    • Oui en effet on en avait déjà parlé 😉 Je pense que si tu manges trop de gluten d’un coup, ton corps risque de le rejeter. par contre, si tu fais attention à la quantité que tu mange par jour, ton corps devrait l’accepter.
      C’est vrai que beaucoup de marques se lancent dans des produits sans gluten et sans lactose. C’est très bien ! Même s’il faut quand même faire attention car la plupart sont encore des produits industriels.
      La viande coûte cher, ça c’est sûr ! On fait des économies quand on en mange plus ^^ x)
      Bien sûr, chacun est libre de manger ce qu’il veut ! Tant qu’il n’y a pas de remarques envers le régime alimentaire des autres 😉
      Merci beaucoup d’avoir lu mon article et d’avoir partagé ton point de vue ! ❤
      Bisous.

  10. En lisant ton article je me suis un peu retrouver dedans, ayant une sensibilité à pas mal d’allergènes. Puis je suis aussi végétarienne depuis longtemps et je suis passé par la phase  » c’est anormal, dangereux ou autre  » à  » finalement t’as raison, c’est bon pour la santé » ce qui me fait bien marrer j’avoue.xp Le fait que tu sois intolérante au gluten et protéine de vache ne devrais pas vexer les gens car tu n’y peux rien même si tu leur expliques ils s’en vexent encore? Pour ma part quand on me dit que je suis difficile à nourrir je réponds que j’échangerai volontiers mon immunité défaillante pour manger quasi comme tout le monde. Mais je me rends compte que c’est un mal pour un bien car j’évite la viande, le lait de vache mais aussi toute une série de trucs chelous industriels(genre les antibiotiques dans la viande ou les métaux lourds ou encore la masse de fruits à coque qu’on trouve comme base pour pas mal de produits,etc…). Mon seul hic c’est que je dois éviter certains produits bio à base de graines c’est mon seule regret car je supporte très mal tout ça. Ce qui est bien par contre c’est que tu montres les raisons de tes choix alimentaires mais sans écraser de façon positive. ce qui hélas pour eux n’est pas le cas de pas mal de vegans qui est vite devenu un effet de mode ( voir une nouvelle religion dans certains cas) ce qui est énervant car c’est plus pour se la péter qu’autre chose. Et c’est un truc que je reproche à ceux les plus extrémistes et qui fait que je ne me mêle plus à aucun groupe de ce genre. Heureusement tous ne sont pas comme ça et ton article montre bien qu’on peut très bien trouver son équilibre sans aller dans l’extrême puis être végétarienne ou végétalienne ça rend créative pour cuisiner et permet au fond de manger plus varié, épicé et même de faire des découvertes culinaires. Du coup ton article m’inspire pour en faire un, un de ces jours.:)

    • Merci d’avoir lu mon article et merci d’avoir partagé ton expérience avec moi ! 🙂
      Oui, ça m’est déjà arrivé plus d’une fois que les gens se vexaient alors que je leur avais expliqué le pourquoi du comment. Tu sais, des gens bornés qui ne cherchent pas plus loin que le bout de leur nez, il y en a bien plus qu’on ne le pense :/
      Ah oui, les vegans extrémistes sont beaucoup trop… extrémistes xD Ils dévalorisent leur mouvement, c’est dommage d’avoir un comportement aussi stupide.
      Bisous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s