Secrets de Beauté Historique #5

secrethistorique5bis

Au Moyen-âge, les femmes avaient des rituels de beauté oubliés de nos jours…
Comme le fait de s’épiler le front !

2933973547_1_23

Les femmes s’épilaient le front, plus précisément la naissance des cheveux. Elles épilaient jusqu’à très haut afin de mettre en valeurs leurs regards et également afin d’ajuster correctement leurs différentes coiffes sur le sommet de leurs crânes chauves.

C’était une technique très répandue, Anne de Bretagne ayant appliqué elle aussi ce rituel pour ses premières fiançailles avec Édouard V d’Angleterre.

La technique d’épilation employée était à base de sulfure naturel d’arsenic et de chaux vive. Sur le crâne dénudé, les femmes pouvaient appliquer d’autres substances telles que du sang de chauve-souris (technique déjà utilisée sous l’Empire Romain) ou encore du sang de grenouilles ou de la cendre mouillée dans du vinaigre. Ces applications devaient empêcher la repousse du cheveu.

2933973547_1_23

C’est tout de même un rituel bien étrange qui m’a
étonnée lorsque je l’ai appris.
Le connaissiez vous? Et qu’en pensez vous?

© Montage et Texte de ma confection.

Diane Snotra

Publicités

30 réflexions sur “Secrets de Beauté Historique #5

  1. J’en avais déjà entendu parler (dans un documentaire je crois), c’est vrai que c’est assez étrange! Autant la pratique en elle-même n’est pas choquante (pourquoi pas, s’ils trouvaient ça esthétique?), ou en tous cas pas plus que certaines pratiques actuelles, mais par contre, les produits utilisés… xD (les métaux lourds, la chaux, ça doit pas être très bon pour la peau tout ça!)

  2. Ah ouais. Quand même.
    Très peu pour moi; je tiens trop à mes cheveux.
    Cela dit, il me semble qu’il y avait aussi une histoire de croyance au niveau des fronts larges ; ça vient peut-être de là aussi.
    Enfin. Drôle de coutume.
    Et la question des métaux lourds ça se voit encore des centaines d’années plus tard : la poudre blanche que mettaient les nobles au 16/17ème siècle était faite d’oxyde de plomb. \o/.
    C’est peut-être pour ça qu’ils mourraient si jeunes…

  3. Coucou ma belle ! Merci de ton partage des secrets de beauté historiques ! J’adore ces articles à chaque fois on apprends des nouvelles choses ^^ S’épiler le front, l’horreur xD Elles étaient folles ! Les cheveux c’est sacré ! Beurk, je ne sais pas ce qui est pire entre le sang de chauve souris et les cendres au vinaigre XD hahah ^^

    • Merci beaucoup ! 🙂
      Oui je confirme, qu’elle idée de s’épiler le front !! ^^
      Surtout que le résultat est un peu étrange… ça fait alien je trouve xD
      Mais bon, de nos jours on a aussi des coutumes étranges quand on y pense (le bronzage par exemple…).

      Bisous ❤

  4. Je suis contente de voir que tu es wiccane 😉
    A part ma meilleure amie et moi, je n’en connais personne d’autre ^^
    On a beaucoup de choses en commun mais bon, tu le sais déjà :p

    > Oui je suis wiccane et c’est rigolo car après ma meilleure et moi je ne connaissais personne d’autre aussi x)
    Étrange :p

  5. Ah toi aussi ça a commencé par du Hypocrisy ^^ :p
    C’est drôle les titres qui se prêtent bien à la situation donnée xD

    > Héhé oui ça a commencé par le groupe de Peter, j’ai cru que ça allait toujours mettre Hypocrisy et Nightwish d’ailleur x)
    Oui c’pas mal, ça m’a bien fait rire xD

  6. Ho damn les techniques d’épilation d’avant ça donne pas envie brrr, sulfure naturel d’arsenic et de chaux vive ou sang de chauve-souris/grenouille outch je suis heureuse avec mon épilateur et ma pince à épilée :p

  7. Effectivement,c’est bien étrange…surtout que d’un point de vue esthétique, avoir du sang sur le front ne devait pas être très joli..mais bon,c’étaient leurs traditions et si elles se trouvaient bien ainsi,tant mieux pour elles..x)

  8. Je connaissais déjà ce secret de beauté ! C’est assez étrange pour nous aujourd’hui, mais peut-être bien que nous aussi nous serons jugés de bizarres pour les générations futures ! x) Je sais aussi que les dames romaines, mais aussi au XVIIème siècle utilisaient de la céruse (du blanc de plomb) comme fard ! D’ailleurs, j’ai eu un cours sur la mode au XIV

  9. Ca fait un moment que je n’étais pas passé sur ton blog, et j’ai des tats de commentaires à te rendre en plus, entre les partiels et le boulot…mais je les rendrai promis! Je connaissais déjà ce secret de beauté. Avoir un grand front dégagé pour mettre le regard en valeur faisait partie des caractéristiques d’un « canon » de beauté de l’époque. Il y a des modèles qui aujourd’hui ont un front très dégagé (je pense à Lady Amaranth notamment), je ne sais pas si elle va jusqu’à l’épiler, mais je trouve en tous cas qu’elle est magnifique.

    • Pas de soucis, je comprends ! 🙂
      Prends ton temps surtout ^^
      Je suis d’accord avec toi, je trouve aussi que Lady Amaranth est magnifique 😉
      Avoir un grand front, c’est aussi beau, tout dépend de la personne en fait.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s