L’astrologie : explications

L’astrologie est un sujet qui divise. Il y a ceux qui y croient et ceux qui disent qu’un signe astrologique ne peut pas régenter une vie ou une personne. Mais les astres sont bel et bien là et notre signe n’est pas un hasard concernant notre personnalité ou notre caractère. Bien entendu, il y a aussi l’héritage génétique que nous recevons de notre famille qui nous impacte. Nous ne sommes pas entièrement régentés par notre signe dans le sens ou nous n’avons pas un destin tout tracé à l’avance car nous sommes nous-même maîtres et maîtresses de nos vies. Le libre arbitre existe, ne l’oubliez pas. Mais l’astrologie joue tout de même beaucoup sur nous. Surtout qu’il n’y a pas que notre signe solaire qui entre en jeu. Il y a également la présence très importante de l’ascendant et du signe lunaire. Ces deux là ont tendance à être vite oubliés ou rejetés dans l’ombre alors qu’ils sont tellement importants ! Peu de gens les connaissent et je vais donc vous expliquer de quoi il s’agit dans cet article.

𝐿𝑒 𝓈𝒾𝑔𝓃𝑒 𝓈𝑜𝓁𝒶𝒾𝓇𝑒

C’est tout simplement votre signe astrologique, celui qui correspond à votre date de naissance. On appelle ça le signe solaire car c’est le signe qui vous caractérise, celui qui se rapproche le plus de votre vraie personnalité et représente votre ‘moi intérieur’. C’est le signe qui est dans la période solaire (qui dure 1 mois) au moment où vous êtes venus au monde. C’est aussi simple que ça 🙂

𝐿’𝒶𝓈𝒸𝑒𝓃𝒹𝒶𝓃𝓉

Là, il s’agit d’un deuxième signe qui est un peu plus compliqué à définir. J’ai ignoré pendant des années le mien car je ne savais pas comment le connaître. Mais là aussi c’est plutôt simple grâce à notre cher ami internet ! Il suffit de chercher notre thème astral sur le web, des tas de sites en proposent gratuitement. Pour pouvoir le faire, il vous faudra tout de même quelques informations obligatoires : votre date, heure (précise), lieu et année de naissance. Avec ceci, vous pouvez découvrir quel est votre ascendant. Ce dernier est plus important qu’on ne le pense car il représente votre ‘moi extérieur’. Celui que vous décidez de montrer aux inconnus, aux gens que vous croisez tous les jours au court de votre vie. C’est un peu un signe « barrière » si je puis dire, qui protège votre signe solaire de l’intrusion face à l’inconnu et au monde qui vous entoure. C’est donc le premier abord que vous donnerez aux gens. Si par exemple vous êtes du signe du poissons et que vous êtes donc plutôt romantique et introverti mais que votre ascendant est le signe du lion, vous montrerez une image sûre de vous et extravertie. Votre ‘moi intérieur’ n’est donc pas révélé tout de suite. C’est aussi pour cela que parfois on ne se reconnaît pas forcément quand on est face à l’inconnu. Car nous agissons selon notre ascendant et non selon notre signe solaire que nous connaissons si bien. Il y a également d’autres interprétations concernant l’ascendant. On dit notamment que notre ascendant était en fait le signe solaire que nous avions dans notre vie antérieure ou encore le signe que nous serons dans notre vie postérieure. On dit aussi qu’à partir de 40-50 ans, notre personnalité va plus pencher vers les caractéristiques de notre ascendant, délaissant ainsi notre signe solaire qui régentait seulement la première partie de notre vie.

𝐿𝑒 𝓈𝒾𝑔𝓃𝑒 𝓁𝓊𝓃𝒶𝒾𝓇𝑒

Pour ce troisième signe très important du thème astral, c’est tout simplement le signe qui est opposé au signe solaire. C’est le signe que vous ne montrez pas (ou alors très peu) car il représente la face cachée de votre personnalité. Vous pouvez là aussi le découvrir dans votre thème astral. Quand j’ai appris quel était mon signe lunaire, j’ai tout de suite compris des tas de choses que je ne comprenais pas sur moi. Et ça m’est apparu comme une évidence. C’est un signe qui est vraiment différent de mon signe solaire, ce qui explique donc ma personnalité si contradictoire (bon et puis le faite que je sois Gémeaux n’aide pas trop non plus à bien me comprendre 😉 ).

C’est aussi pour cela que certaines personnes peuvent très bien ne jamais se reconnaître dans leur signe solaire car leur ascendant ou leur signe lunaire sont peut être tout simplement plus forts chez eux. Selon moi, connaître ces trois signes de son thème astral permet vraiment de mieux s’appréhender et de se connaître. C’est une vraie aide sur le développement personnel. Je vous encourage vivement à faire votre thème astral pour les découvrir si ça n’est pas déjà fait. Et si vous y croyez bien entendu. Car il est certain que si vous n’accordez aucun crédit à l’astrologie, tout ce que vous lirez sur vous vous paraîtra sans intérêt. Chacun est libre de croire en ce qu’il veut. Mais surtout, chacun est libre de laisser croire ou non sans s’en mêler 😉

Il y a un autre point qui est également très important dans l’astrologie : les éléments. Chaque signe est attribué à un élément (eau, feu, terre et air) et cela caractérise aussi énormément une personne ! Cela fera l’objet d’un autre article qui arrivera très bientôt 🙂

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Swap avec Séraf 🐼

Cet été, j’ai proposé à mon amie Séraf (Blood is the new black) de faire un swap avec elle. J’adore faire des swaps, pour moi c’est l’occasion de faire plaisir à une personne que j’apprécie tout en sachant que cette personne en question en fait de même de son côté. C’est un partage équitable qui n’a pour seul but que de faire plaisir. Et donc je suis vraiment très contente d’avoir fait ce swap avec Séraf qui est une personne que j’adore et dont j’admire le travail ainsi que le chemin qu’elle a parcouru jusque-là. Keep on going Séraf

𝑃𝑎𝑠𝑠𝑜𝑛𝑠 𝑑𝑜𝑛𝑐 𝑎𝑢 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑒𝑛𝑢 𝑑𝑢 𝑠𝑤𝑎𝑝 𝑞𝑢’𝑒𝑙𝑙𝑒 𝑚’𝑎 𝑒𝑛𝑣𝑜𝑦𝑒́

On commence avec cette décoration en bois représentant une triquetra. Comme je l’aime cet objet ! Il est juste trop beau et la triquetra est un de mes symboles favoris. Je lui ai déjà trouvé une place sur le mur de ma chambre, juste au dessus de mon portrait de Lovecraft et Cthulhu. Tu ne pouvais pas mieux trouver que ce magnifique objet Séraf 😉

Ensuite, j’ai découvert ces baguettes chinoises avec amusement car les petits chats m’ont fait fondre direct. Cat lady un jour, Cat lady toujours 😉 Je vais m’en servir pour manger mes sushis ! Je n’avais pas de baguettes alors je suis ravie d’en avoir et en plus, je sais qu’elles viennent directement du Japon.

Pour ce troisième goodies, il s’agit d’un masque en tissu de la marque coréenne Etude House. J’avais déjà testé des produits de cette marque il y a plusieurs années maintenant et j’avais bien aimé. Hâte de voir à quoi je vais ressembler avec ce masque sur la tronche car je n’ai encore jamais testé de masques en tissu. Je suis plutôt vieux jeu, je reste avec mes masques bio à l’argile. Je sens qu’avec celui-ci, ça va être fun ! 😀

J’adore les bougies, les encens et tout autres supports parfumés à faire brûler. C’est donc avec joie que j’ai vu cette petite tartelette Yankee Candle à la figue sauvage. Déjà, j’adore la couleur ! Et l’odeur n’a pas l’air mal du tout. Je n’ai acheté qu’une seule tartelette Yankee Candle dans ma vie et je l’avais détestée ! C’était la Soft Blanket et l’odeur était tellement chimique et agressive que ça m’avait filé un mal de crâne horrible, à moi qui ne suis d’habitude pas sensible aux odeurs. Ici, l’odeur a l’air plus légère et moins écœurante. Ça va me permettre de donner une seconde chance à cette marque que du coup, j’avais délaissée.

Séraf me connait bien, elle m’a glissé pas mal de produits make up dont ce crayon noir pour les yeux de la marque bio Santé. J’apprécie beaucoup le fait qu’il soit bio car vous le savez, c’est ce que je privilégie dans mon mode de consommation. Un crayon noir, on en a toujours besoin. Surtout depuis que je me suis vraiment mise au eyeliner que je porte de façon quotidienne. Avant je n’en portais que très rarement car j’étais persuadée que le trait de liner au dessus de mes yeux ne m’allait pas. Mais en fait si, ça me va plutôt bien et je trouve que ça apporte de la profondeur et une finition au regard. Enfin bref, j’ai hâte de tester ce crayon de cette marque que j’aime beaucoup.

On n’a jamais assez de vernis dans nos vies… Séraf l’a bien compris 😉 J’adore les teintes de ces deux là ❤ Le noir, c’est un de mes basiques depuis des années maintenant et ce gris foncé aux reflets métalliques a l’air juste dingue ! Je pense que je vous en reparlerai dans un prochain article car le rendu a l’air d’être vraiment dément !

Et pour finir, « last but not least » comme on dit : un superbe choker en dentelle ❤ J’en avais pleins quand j’étais ado et je ne portais que ça. Mais je ne les ai plus. Certains ont disparus, d’autres se sont cassés… la dure loi du temps qui passe. Quand j’ai vu ce choker je n’ai pas pu m’empêcher de sourire de nostalgie. Il est vraiment trop beau et j’adore le cabochon doré orné d’une facette et d’une pampille noires. Il est hyper léger et agréable à porter. Ça m’avait manqué de porter ce genre de choker. Cet hiver avec mes pulls, je sens que ça va bien le faire 😀

Voilà donc pour ce swap ! Je suis vraiment ravie, j’aime tout. Séraf, c’est un sans faute ! Tu m’as vraiment bien cernée, entre les touches ésotériques, les petits chats, les produits make up et le choker… c’est un bon condensé de moi-même en fait 😀 J’ai vraiment adoré faire ce swap avec toi Séraf ❤ J’espère de tout cœur que tu aimeras tout ce que je t’ai choisi.

Voici le lien de la vidéo de Séraf pour voir ce que je lui ai sélectionné :
https://www.youtube.com/watch?v=fvj95gCHrBU

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Velvetines de Lime Crime

Bonjour tout le monde ! Je suis heureuse de vous retrouver ici avec un nouvel article qui va parler de maquillage. Et plus précisément des fameuses Velvetines de Lime Crime. Vous en avez déjà entendu parler, c’est indéniable ! Il s’agit d’ailleurs très probablement du produit le plus connu chez Lime Crime (avec peut-être les Venus palettes?).

Pour le petit topo, j’avais déjà craqué pour deux teintes de Velvetines il y a quelques années et je vous en avez parlé sur cet article : Venus Make Up. Les teintes que j’avais choisies étaient Black Velvet (un noir) ainsi que Salem (un marron noisette très foncé). J’adorais les couleurs mais pas du tout le rendu, la tenue et encore moins le confort ! C’était juste horriblement inconfortable tellement ça tiraillait les lèvres et les desséchaient. J’avais les lèvres toutes striées comme du papyrus ! La tenue quant à elle, était vraiment médiocre. Et l’application plutôt difficile. Bref, à part les couleurs, rien n’allait. Je m’en suis même séparée car je ne pouvais tout simplement pas les porter.

Du coup, je ne comprenais pas du tout l’engouement que toute la sphère beauté avait vis à vis de ces liquid lipsticks à effet mate. De plus, au vu du prix c’était tout simplement incompréhensible pour moi. Alors j’avais abandonné l’idée d’en racheter. Mais voilà, il y a peu de temps j’ai eu envie de leur redonner une chance. J’avais des tas de teintes dans ma wishlist, des teintes plus belles les unes que les autres. Et puis tout le monde aime ces lipstiks alors pourquoi j’avais eu ce problème avec Black Velvet et Salem? Est-ce dû aux teintes foncées? Ou bien ais-je acheté des contrefaçons? Car je sais que ça a été le cas, qu’il y a eu beaucoup de contrefaçons de Velvetines qui se baladaient dans la nature. Je n’aurais jamais ma réponse mais vous l’aurez compris, j’ai décidé de redonner une chance à ces lipsticks en commandant pas moins de trois teintes. J’ai profité d’un bon plan soldes (car à environ 20€ le rouge à lèvres, c’était le moment d’en profiter).

J’ai donc cette fois-ci opté pour trois teintes nudes et plutôt claires : Faded qui est un bois de rose muté avec des sous-tons mauves, Cashmere qui est un mauve froid tirant un peu sur le marron et qui me faisait envie depuis des années ainsi que Buffy qui est un marron noisette froid. Alors du coup, ais-je encore eu le même soucis que la dernière fois? Et bien pas du tout ! Rien à voir ! Ici, la matière s’applique tellement bien, ça glisse tout seul sans baver. Le rendu est magnifique, ça fait des lèvres lisses et repulpées et niveau confort, c’est juste parfait ! On ne sent pas du tout la matière et une fois qu’elle est bien sèche, elle se fait complètement oublier. Et la tenue est au top ! Je n’ai même pas besoin de faire de retouche après avoir bu ou mangé et il n’y a aucun transfert. Je peux même vous dire que ces trois teintes font maintenant partie de mes favorites et je les portes très régulièrement depuis que je les ai reçues. Elles sont devenues une valeur sûre pour moi et quand je ne sais pas quelle couleur de rouge à lèvres porter, je me dirige vers une de ces trois là. Après, ce sont des couleurs plutôt nude donc elles vont avec tout, ce qui les rend encore plus indispensables.

𝑉𝑜𝑖𝑐𝑖 𝑙𝑒𝑠 𝑠𝑤𝑎𝑡𝑐𝘩𝑒𝑠 𝑑𝑒𝑠 𝑡𝑟𝑜𝑖𝑠 𝑡𝑒𝑖𝑛𝑡𝑒𝑠 :

De gauche à droite : Cashmere, Faded et Buffy. Les teintes sont assez similaires au final et c’est tout à fait le genre que j’adore porter en ce moment.

Au niveau du packaging, j’apprécie beaucoup le fait que les tubes soient transparents car comme ça, on peut vite apercevoir la teinte sans avoir à regarder le nom écrit en dessous. Et puis j’aime beaucoup les bouchons avec ces motifs de roses à effet chromé/métallique. L’embout mousse est quant à lui très ergonomique, il épouse parfaitement la forme des lèvres et il n’est ni trop gros ni trop petit. A l’ouverture, les Velvetines sentent une légère odeur vanillée sucrée que personnellement, j’apprécie. Mais après, une fois que la matière a séchée, l’odeur disparait.

Voilà donc pour mon avis concernant les célèbres Velvetines de Lime Crime. Je suis bien contente de leur avoir redonné une chance. Par contre, j’hésite à craquer de nouveau pour des teintes foncées… j’ai peur d’avoir le même problème de rendu horrible et de lèvres desséchées… Qu’est-ce que vous en pensez? Si vous avez vous aussi les teintes Black Velvet et Salem, dites-moi si vous avez ce même soucis ou alors si j’ai acheté des contrefaçon sans le savoir? Cela m’aiderait beaucoup.

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Qu’est-ce qu’un livre des ombres?

Toute sorcière digne de ce nom se doit de tenir son livre des ombres. Mais qu’est-ce que c’est réellement? Pour commencer, retirez-vous de la tête ces clichés de vieux grimoires poussiéreux remplis de sorts écrits en latin qui vont servir à faire surgir la foudre ou à créer des boules de feu maléfiques. Ici, on est dans la vraie vie 😉

Un livre des ombres, c’est donc un grimoire, oui. Ou plutôt, c’est un journal pour utiliser un mot plus simple et moins sibyllin. Car c’est tout simplement là dedans qu’une sorcière va y inscrire et y recueillir ses pensées spirituelles, ses recettes de plantes médicinales, ses découvertes en ésotérisme, ses pierres favorites… en gros, c’est un vrai recueil de connaissances qu’une sorcière apprendra et accumulera tout au long de sa vie. Un livre des ombres peut très bien servir de journal intime car de toute manière, il n’est destiné à être lu que par la sorcière qui le tient. Il est évidemment possible de le partager avec certaines personnes si vous le souhaitez. Il n’y a pas de règles inscrites dans le marbre concernant un livre des ombres.

Chaque sorcière est libre d’en faire ce qu’elle en souhaite !

En commençant par le livre en lui-même. Il peut très bien s’agir d’un simple cahier format A4 comme d’un grand grimoire avec couverture en cuir ou encore une version numérique enregistrée sur clé USB. Tout est possible et envisageable car tout livre des ombres doit correspondre à la sorcière qui le possède. Il y en a même qui le fabriquent elles-mêmes et ça n’est pas compliqué du tout. Des tas de tutos existent pour cela sur le web si cette option vous parle plus que les autres 😉

Le tout est de se retrouver dans son propre livre des ombres. Et si on en fini un, on en commence tout simplement un autre. Personnellement, j’en suis à mon deuxième et j’ai choisi un magnifique grimoire fait à la main avec couverture en cuir marron parsemé de symboles ésotériques et orné d’une agate et d’un fermoir en ferraille. J’ai voulu jouer le grand jeu, je l’avoue. Mon premier était un Paperblank qui avait lui aussi l’aspect d’un vieux grimoire. Car c’est purement et simplement l’option qui me parle et me correspond le plus. Au niveau des formats, je choisi toujours des formats A5 car je trouve cela plus pratique à ranger et surtout, à transporter. J’aime bien pouvoir emporter mon livre des ombres avec moi quand j’en ressens l’envie et le besoin.

Chez les wiccans, il est souvent conseillé d’y retranscrire à tout prix le fameux « Wiccan Rede » et ensuite de consacrer son livre des ombres. Je l’ai fait mais uniquement parce que je suis en phase avec ces notions. Ne vous-y forcez pas si vous n’êtes pas d’accord avec cela. Ne vous mettez pas de barrières. Laissez-vous emporter par vos sentiments et votre ressentis et surtout, ne vous dites pas des trucs du genre : « ouais mais si j’écris ça dedans c’est pas un vrai livre des ombres. » Vous êtes libres d’y inscrire ce que vous désirez ! Et ne laissez personne vous dire que votre livre des ombre est nul ou pas assez bien parce que ceci ou parce que cela. Les gens qui disent ça n’ont rien compris à l’essence même du livre des ombres.

Soyez vous-même et retranscrivez-le dans votre livre des ombres. C’est ça le plus important ! J’aime beaucoup tenir à jour les miens car ça m’aide à progresser dans mon apprentissage magique et personnel. J’aime y coucher mes pensées (aussi futiles soient-elles) tout comme y dessiner des choses pour que ma mise en page me ressemble encore plus. Si vous êtes artiste comme moi, n’hésitez pas à gribouiller des petites choses.

Concernant les encres à utiliser pour écrire dans son livre des ombres, vous êtes là encore libre de choisir une encre spéciale qui ne sera utilisée qu’à cette fin ou bien à tout simplement vous munir de votre stylo bic. Au final c’est ça le principe du livre des ombres : la liberté d’en faire ce que l’on souhaite pour qu’il nous ressemble et soit ainsi une partie de nous-même 🙂

J’espère que cet article aidera certaines (ou même certains) d’entre vous. Je sais que le livre des ombres est un sujet qui pose beaucoup d’interrogations car on a toujours peur de ne pas bien le faire ou de ne pas être légitime. Mais c’est faux. Si on veut en tenir un, on en est légitime et on le fera bien, quoi qu’on en fasse. Évidemment, inutile de vous préciser qu’un livre des ombres est destiné à un but bénéfique et personnel. Autrement, ça n’est plus un livre des ombres.

Pour terminer, je vous renvoie à cet article concernant les livres essentiels à lire pour débuter dans la wicca : 3 livres pour débuter dans la wicca. Parmi ces 3 livres, il y en a un qui traite du livre des ombres et qui est très instructif 🙂

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶