Qu’est-ce qu’un livre des ombres?

Toute sorcière digne de ce nom se doit de tenir son livre des ombres. Mais qu’est-ce que c’est réellement? Pour commencer, retirez-vous de la tête ces clichés de vieux grimoires poussiéreux remplis de sorts écrits en latin qui vont servir à faire surgir la foudre ou à créer des boules de feu maléfiques. Ici, on est dans la vraie vie 😉

Un livre des ombres, c’est donc un grimoire, oui. Ou plutôt, c’est un journal pour utiliser un mot plus simple et moins sibyllin. Car c’est tout simplement là dedans qu’une sorcière va y inscrire et y recueillir ses pensées spirituelles, ses recettes de plantes médicinales, ses découvertes en ésotérisme, ses pierres favorites… en gros, c’est un vrai recueil de connaissances qu’une sorcière apprendra et accumulera tout au long de sa vie. Un livre des ombres peut très bien servir de journal intime car de toute manière, il n’est destiné à être lu que par la sorcière qui le tient. Il est évidemment possible de le partager avec certaines personnes si vous le souhaitez. Il n’y a pas de règles inscrites dans le marbre concernant un livre des ombres.

Chaque sorcière est libre d’en faire ce qu’elle en souhaite !

En commençant par le livre en lui-même. Il peut très bien s’agir d’un simple cahier format A4 comme d’un grand grimoire avec couverture en cuir ou encore une version numérique enregistrée sur clé USB. Tout est possible et envisageable car tout livre des ombres doit correspondre à la sorcière qui le possède. Il y en a même qui le fabriquent elles-mêmes et ça n’est pas compliqué du tout. Des tas de tutos existent pour cela sur le web si cette option vous parle plus que les autres 😉

Le tout est de se retrouver dans son propre livre des ombres. Et si on en fini un, on en commence tout simplement un autre. Personnellement, j’en suis à mon deuxième et j’ai choisi un magnifique grimoire fait à la main avec couverture en cuir marron parsemé de symboles ésotériques et orné d’une agate et d’un fermoir en ferraille. J’ai voulu jouer le grand jeu, je l’avoue. Mon premier était un Paperblank qui avait lui aussi l’aspect d’un vieux grimoire. Car c’est purement et simplement l’option qui me parle et me correspond le plus. Au niveau des formats, je choisi toujours des formats A5 car je trouve cela plus pratique à ranger et surtout, à transporter. J’aime bien pouvoir emporter mon livre des ombres avec moi quand j’en ressens l’envie et le besoin.

Chez les wiccans, il est souvent conseillé d’y retranscrire à tout prix le fameux « Wiccan Rede » et ensuite de consacrer son livre des ombres. Je l’ai fait mais uniquement parce que je suis en phase avec ces notions. Ne vous-y forcez pas si vous n’êtes pas d’accord avec cela. Ne vous mettez pas de barrières. Laissez-vous emporter par vos sentiments et votre ressentis et surtout, ne vous dites pas des trucs du genre : « ouais mais si j’écris ça dedans c’est pas un vrai livre des ombres. » Vous êtes libres d’y inscrire ce que vous désirez ! Et ne laissez personne vous dire que votre livre des ombre est nul ou pas assez bien parce que ceci ou parce que cela. Les gens qui disent ça n’ont rien compris à l’essence même du livre des ombres.

Soyez vous-même et retranscrivez-le dans votre livre des ombres. C’est ça le plus important ! J’aime beaucoup tenir à jour les miens car ça m’aide à progresser dans mon apprentissage magique et personnel. J’aime y coucher mes pensées (aussi futiles soient-elles) tout comme y dessiner des choses pour que ma mise en page me ressemble encore plus. Si vous êtes artiste comme moi, n’hésitez pas à gribouiller des petites choses.

Concernant les encres à utiliser pour écrire dans son livre des ombres, vous êtes là encore libre de choisir une encre spéciale qui ne sera utilisée qu’à cette fin ou bien à tout simplement vous munir de votre stylo bic. Au final c’est ça le principe du livre des ombres : la liberté d’en faire ce que l’on souhaite pour qu’il nous ressemble et soit ainsi une partie de nous-même 🙂

J’espère que cet article aidera certaines (ou même certains) d’entre vous. Je sais que le livre des ombres est un sujet qui pose beaucoup d’interrogations car on a toujours peur de ne pas bien le faire ou de ne pas être légitime. Mais c’est faux. Si on veut en tenir un, on en est légitime et on le fera bien, quoi qu’on en fasse. Évidemment, inutile de vous préciser qu’un livre des ombres est destiné à un but bénéfique et personnel. Autrement, ça n’est plus un livre des ombres.

Pour terminer, je vous renvoie à cet article concernant les livres essentiels à lire pour débuter dans la wicca : 3 livres pour débuter dans la wicca. Parmi ces 3 livres, il y en a un qui traite du livre des ombres et qui est très instructif 🙂

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Lithothérapie #3 : Labradorite

Après vous avoir parlé de l’améthyste et du lapis lazuli, il est temps pour moi de vous parler d’une troisième pierre qui m’est indispensable : la labradorite ! Ses reflets ensorcelants et mystiques sont bourrés de bienveillance et de protection.

La labradorite (qui peut également s’appeler spectrolite) est une de mes pierres favorite. Il est vrai que je me laisse très facilement envoûter par la beauté de ce caillou. Ses reflets allant du bleu au vert ou encore du doré au pourpre sont tout simplement sublimes. Mais les propriétés que cette pierre possède sont tout autant intéressantes que sa beauté. Selon moi, c’est une des pierres a avoir dans sa collection car ses bienfaits sont si puissants qu’il serait dommage de s’en priver.

𝐼𝓃𝓉𝓇𝑜𝒹𝓊𝒸𝓉𝒾𝑜𝓃 𝒹𝑒𝓈 𝓋𝑒𝓇𝓉𝓊𝓈 𝒹𝑒 𝓁𝒶 𝓁𝒶𝒷𝓇𝒶𝒹𝑜𝓇𝒾𝓉𝑒

La labradorite est une pierre hautement protectrice. Elle est avec l’œil de tigre et l’obsidienne œil céleste la pierre la plus protectrice qui soit car elle écarte toutes les énergies indésirables de l’individu qui la porte. Cette pierre bannit également les peurs et les insécurités qui peuvent très vite nous gâcher la vie. Elle stimule l’imagination et permet de se défaire d’un état de dépendance envers des personnes afin de comprendre l’essence même de notre propre force et pouvoir.

𝒮𝓊𝓇 𝓁𝑒 𝓅𝓁𝒶𝓃 𝓈𝓅𝒾𝓇𝒾𝓉𝓊𝑒𝓁

La labradorite nous aide à réfléchir sur notre lumière intérieure. Elle est très utile pour la méditation et elle élargit la conscience du cœur et de l’esprit. Elle permet de renforcer la foi en soi-même en comprenant ainsi notre propre valeurs. La labradorite stimule l’intuition, l’imagination et les dons psychiques (si vous en possédez déjà). Elle calme aussi les esprits hyperactifs en suscitant la contemplation et l’introspection.

𝒮𝑒𝓈 𝓅𝑜𝓊𝓋𝑜𝒾𝓇𝓈 𝒹𝑒 𝑔𝓊𝑒́𝓇𝒾𝓈𝑜𝓃

La labradorite traite tous les problèmes oculaires et cérébraux. Elle allège le stress en régularisant le métabolisme et protège la gorge. Elle équilibre les hormones, elle soulage donc les tensions menstruelles. Elle permet aussi de diminuer la pression artérielle et les rhumatismes.

J’ai pris l’habitude de toujours sortir avec une labradorite sur moi afin de profiter de son pouvoir de protection. Je ne peux plus me passer de cette pierre si efficace.

La labradorite est une pierre facilement trouvable et à moindre prix 😉

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

Favoris du moment #1

Hé bien? Ce blog reprendrait-il du service après tout ce temps de silence? Pourquoi pas j’ai envie de vous répondre. Il n’y a encore aucune certitude mais au moins, il y a bel et bien un nouvel article qui vous est proposé avec mes favoris du moment. Avant de directement vous en parler, j’aimerais juste vous informer que j’ai créé mon site internet concernant mon activité professionnelle des Locket Voodies : https://locketvoodies.wordpress.com/ ! Pour le moment, il ne s’agit que d’un site vitrine donc impossible d’acheter mes créations dessus (en attendant c’est toujours le cas sur la boutique Etsy : https://www.etsy.com/shop/LocketVoodies). Sachez aussi qu’il y a un blog sur ce site dans lequel j’ai l’intention de vous parler plus en profondeur de mes Locket et de mon activité. Ici par contre, on reste toujours sur mon blog personnel où j’aime à partager toutes ces choses que j’aime et qui font partie de mon univers.

Revenons-en maintenant à mes favoris du moment. Je ne vais pas publier cette série d’articles chaque mois comme il est normalement d’usage mais plutôt quand j’aurai envie de partager des petites choses que j’aime beaucoup utiliser ou porter durant un certain laps de temps. Pour ce premier article de favoris, j’ai 5 choses à vous présenter qui sont de vrais coups de cœur.

Je commence avec ce collier de la marque Bloodmilk. Je connais cette marque depuis des années maintenant et je rêvais d’avoir un bijou de cette créatrice américaine. Mais voilà, les prix sont très élevés. Ce qui est tout à fait compréhensible quand on sait que ces bijoux sont faits en argent et en pierres semi-précieuses pour certains. Et surtout, que c’est du fait-main et sur commande. Après plusieurs années à en rêver donc, j’ai enfin décidé de sauter le pas et d’investir dans ce magnifique collier représentant une chauve-souris parée de cristaux noirs. J’ai profité des « spring sale » que la créatrice à mis en place durant le mois d’avril et j’ai donc économisé 20%. Ce qui n’est pas du tout négligeable, vous l’aurez compris. La qualité est vraiment au rendez-vous et les détails sont vraiment oufs ! J’ai donc choisi ce collier ci en particulier parmi toutes les autres merveilles que l’on peut trouver sur le site de la marque car la chauve-souris est mon animal totem ou spirituel. Je me suis donc dit que d’avoir cet animal près de moi par le biais de ce collier était une bonne idée. Et puis le design est tout simplement sublime. Je porte ce collier tous les jours depuis que je l’ai reçu et je ne m’en lasse pas.

Continuons dans les bijoux avec cette bague en labradorite de Hedonist Inc. Là encore, c’est une création faite main que j’ai commandé aux USA et qui est une pièce unique, comme toutes les créations de cette petite marque. Je suis tout simplement tombée amoureuse de cette bague aux magnifiques reflets (dont cette photo ne rend pas du tout justice…). J’adore le design et surtout, le fait qu’elle soit réglable !

Voici une photo où je porte le collier et la bague pour que vous puissiez votre rendre compte de leur taille et de leur rendu respectif. Et ici, on voit un peu mieux les beaux reflets magiques de la labradorite 😉

Niveau soins, je reste toujours fidèle au bio et au naturel. Depuis quelques mois, je me lave le visage matin et soir avec ce gel nettoyant de la marque Pur Aloé, marque dont je vous avais vanté les mérites avec leur gel d’aloe vera qui est un indispensable pour moi. La texture est assez liquide, même si elle est sous forme légèrement gélifiée. La couleur est en tout point semblable au gel. Il ne mousse presque pas mais nettoie vraiment très bien sans assécher la peau car la présence très élevée de l’aloé permet justement de garder la peau hydratée et souple. Il se rince facilement et fait donc très bien son job. L’odeur me plaît car ça sent les plantes. Un très bon produit que je vous conseille si vous avez la peau sèche et/ou sensible.

J’ai découvert depuis un petit moment maintenant une appli que j’utilise très souvent car je la trouve très pratique et vraiment bien faite : Gleeph. C’est une appli gratuite qui permet de transposer sa bibliothèque réelle en virtuelle. On peut faire sa wishlist et ainsi ne pas oublier les livres qui nous font envie quand on se rend dans une librairie ou une médiathèque par exemple. Pour moi qui suis une vraie tête en l’air, c’est juste hyper pratique ! Je me connecte à mon compte et hop ! J’ai accès à tous ces livres qui font partie de ma wishlist. On peut aussi partager les livres que l’ont à aimé ainsi que ceux que nous sommes entrain de lire. Il est même également possible d’écrire un avis sur un ou plusieurs livres. Avis qui seront ensuite visibles par les autres utilisateurs de l’appli et donc, qui pourraient potentiellement les aider dans leurs choix de lecture. Si vous êtes accro aux livres comme je le suis, cette appli va très certainement vous plaire !

Je termine avec la palette « Desert Dusk » de Huda Beauty. Cette palette, je la voulais depuis le lancement de la marque chez Sephora. Mais le prix de 65€ m’avait un peu refroidie… surtout qu’aucun code promo ne s’applique sur cette marque. Jusqu’à ce que Sephora propose un jour une promo sur toutes les palettes. J’ai donc sauté sur l’occasion afin de me procurer ce précieux sésame. Et je ne regrette absolument pas ! J’utilise cette palette plusieurs fois par semaine. Les couleurs sont exactement ce que j’aime et je trouve qu’on peut créer des tas de looks différents. Je ne m’en lasse pas. La qualité et la pigmentation des fards est juste dingue ❤ Pratiquement au même niveau de ceux de Kat Von D. Bref, cette palette est une véritable merveille.

Voilà donc pour mes favoris du moment 🙂 J’espère que cet article vous plaît et surtout, j’espère que vous êtes content(e) de voir que ce blog n’est pas définitivement au point mort.

Je vous dis à très bientôt !

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶

 

Cookies d’automne à la confiture de potimarrons

Il y a quelques jours, j’ai posté des photos de cookies automnaux sur mon compte Instagram et beaucoup de mes followers m’ont demandé la recette. Au départ j’avais pensé la partager en story mais je me suis dit que ça serait plus pratique de le faire sous la forme d’un article fixe sur mon blog que vous pourrez ainsi facilement retrouver si vous souhaitez les faire chez vous au lieu d’une story qui s’efface au bout de 24h. Je rappelle que cette recette est vegan et sans gluten, comme je le fais toujours pour mes petites pâtisseries.

𝒱𝑜𝒾𝒸𝒾 𝒹𝑜𝓃𝒸 𝓁𝒶 𝓁𝒾𝓈𝓉𝑒 𝒹𝑒𝓈 𝒾𝓃𝑔𝓇𝑒́𝒹𝒾𝑒𝓃𝓉𝓈 𝒹𝑜𝓃𝓉 𝓋𝑜𝓊𝓈 𝒶𝓊𝓇𝑒𝓏 𝒷𝑒𝓈𝑜𝒾𝓃 :
  • 125 gr de margarine végétale à température ambiante
  • 75 gr de sucre semoule
  • 100 gr de farine de riz blanc
  • 25 gr de fécule de pomme de terre
  • 2 cuillères à café de sucre vanillé
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • De la confiture de potimarrons

ℰ𝓉 𝓋𝑜𝒾𝒸𝒾 𝓁𝒶 𝓅𝓇𝑒́𝓅𝒶𝓇𝒶𝓉𝒾𝑜𝓃 :
  • Préchauffer le four à 200 degrés
  • Battre la margarine végétale et le sucre afin d’obtenir un mélange mousseux
  • Mélanger la farine, la fécule de pomme de terre, le sucre vanillé et la levure chimique dans un autre récipient
  • Ajouter ensuite à ce mélange celui de la margarine et du sucre afin d’obtenir une pâte homogène
  • Former de petites boules avec la pâte et les disposer de façon espacée sur une plaque recouverte de papier sulfurisé
  • Appuyer au centre à l’aide d’une cuillère à café afin de faire de petits creux dans lesquels la confiture de potimarrons sera déposée
  • Faire cuire tout ça au four environ 10 à 12 minutes

Et pour finir… régalez-vous ! 😀 Pour ce qui est de la confiture de potimarrons, j’ai utilisé un pot acheté dans un magasin bio mais il est tout à fait possible de faire sa propre confiture !

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous les faites, ça me fera énormément plaisir ❤

𝒟𝒾𝒶𝓃𝑒 𝒮𝓃𝑜𝓉𝓇𝒶